CGT – CFDT de la Seita de Riom : le 18 janvier, empêcher l'arnaque

Publié le par FSC

CGT – CFDT
 de la Seita de Riom


Mercredi 18 janvier 2012
Ensemble pour empêcher l'arnaque
à la "TVA sociale".


Le 18 janvier 2012, Sarkozy convoque les "partenaires sociaux" à un "sommet social pour l'emploi". En cette occasion, il compte nous faire avaler la pilule d'une "TVA sociale" qui n'aura pas d'autres effets que de faire baisser nos salaires et notre pouvoir d'achat. Cette arnaque ne contribuera à créer aucun emploi; les exonérations de cotisations ne l'ont jamais fait. Nous devons empêcher ça; ensemble c'est possible !

Jusqu’au bout, ce gouvernement compte mettre ses réformes en œuvre. On voit bien qu’elles ne servent qu’un seul projet : ouvrir aux marchés financiers des champs qui jusqu’à présent leur échappaient.

La réforme des retraites : reculer l’âge légal de départ quand 2 salariés sur 3 sont débarqués avant d’avoir 60 ans, c’est tout simplement faire baisser drastiquement les pensions et contraindre tous ceux qui le pourront à avoir recours à des complémentaires privées.

La privatisation de services publics : Gaz de France, La Poste, sont maintenant gérés de façon à satisfaire les appétits de leurs actionnaires.

La loi Hôpital Patient Santé Territoire : Désormais, la santé dans nos régions est gérée comme un marché. Rentabilité, non concurrence entre public et privé, ces nouveaux critères pèsent sur l’offre de soins au détriment de nos vies, de celles de nos proches, au détriment des conditions de travail des soignants.

La Révision Générale des Politiques Publiques et la réforme des collectivités : La suppression de dizaines de milliers de fonctionnaires laisse nos services publics exsangues. Les collectivités, les grands services se voient contraints d’externaliser de plus en plus d’activités. Le privé prend donc le relai, mais au coût initial s’ajoutent désormais les profits de ces entreprises, de leurs financeurs…

Les délocalisations se multiplient : Pour quelques points de rentabilité, glanés sur le dos des salarié(e)s, les actionnaires ferment des entreprises et saccagent les territoires qui les accueillaient. Le gouvernement gémit, mais ne remet jamais en question la légitimité de ces décisions.

La liste pourrait être encore longue : éducation, transports, temps et conditions de travail, etc, le gouvernement Sarkozy a transformé l’Etat en république des margoulins, semant misère, précarité et iniquité sur son passage.

En guise de vœux, pour la nouvelle année, il nous assène encore une nouvelle arnaque : la « TVA sociale ». Il annonce tranquillement que la part de nos salaires (le salaire différé sous forme de cotisations sociales) qui sert à nous assurer une protection sociale solidaire va être diminuée. Désormais, les consommateurs, c'est-à-dire les salariés, devraient financer la protection sociale au travers de leurs achats dont les prix seraient majorés de cette nouvelle taxe.
Nous serions toutes et tous punis deux fois : privés de notre salaire différé et amputés de notre pouvoir d’achat.

Patronat et financiers se frottent les mains : des salaires réduits au net pour plus de profits et des prix plus élevés pour plus de plus value, plus d’emprunts…

En toile de fond, le privé est positionné pour la gestion de ce qui resterait de nos cotisations. Aujourd’hui, l’URSSAF gère 300 Md d’euros pour un coût de fonctionnement de 0,34 % . Demain, le groupe Malakoff - Médéric dirigé par Guillaume Sarkozy, propose d’assumer cette gestion pour un coût de 5 %, soit 15 Md d’euros ; par ici la bonne soupe !

Une fois de plus, nous devons nous défendre contre ces pillards. Quelle que soit l’issue des élections à venir, nous devons porter nos revendications et créer le rapport de forces qui seul stoppera ces offensives.

Nous appelons donc à cesser le travail de 3H à 8H
et demandons au personnel
de venir nombreux à la manifestation.


Rassemblement devant l’usine pour un départ groupé à 9H30



Indications d’horaires pour le MERCREDI 18 Janvier 2012 :

Equipe du matin et horaire journée : de 3h00 à 8h00 en fin de poste.
Equipe du soir, 15h-23h : de 3H00 en début ou fin de journée jusqu'à 8h00.
Equipe de Nuit : dans la nuit du mardi 17 au mercredi 18 janvier de 3h00 en fin de poste jusqu'à 8h00.
Equipes de suppléances : de 3h00 à 8h00 en fin de poste le dimanche 15 janvier.




Journée de mobilisation nationale interprofessionnelle
Tous et toutes ensemble, en grève et en manifestation
Mercredi 18 janvier 2012
Manifestation à 10 h 00
Départ place du 1er MAI à Clermont-Ferrand

Publié dans Luttes - actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article