CGT : dernières nouvelles des Fralib

Publié le par FSC

Satisfaction du syndicat CGT Fralib sur la décision du tribunal des référés du 16 août l’activité de l’usine (Cf. ci-dessous)

 

 


« La décision du tribunal des référés des prud’hommes a été rendue aujourd’hui, il décide de désigner deux conseillers rapporteurs avec comme mission de demander des éclaircissements sur l’activité de l’usine afin d’éclairer le conseil sur notamment la justification de l’activité sur le site industriel. 

  

Le rendez vous est fixé au lundi 17 septembre 2012 à 9 H. 

 

UNILEVER sera en difficulté de démontrer qu’il y avait une activité sur le site puisque volontairement la direction n’a pas repris l’activité de l’usine depuis fin juillet 2011 malgré la décision du tribunal d’appel d’AIX EN PROVENCE qui a invalidé le second PSE (ci-joint la décision des Prud’hommes).

 

Nous avons appris aujourd’hui avec satisfaction une nouvelle information d’importance, la décision de l’inspecteur du travail de refuser le licenciement des élus du personnel.

 

Cette décision de refus est motivée sur tous les points dont l’inspecteur du travail avait à se prononcer,  que ce soit sur la régularité de la procédure comme sur le motif économique lui-même. La décision comme sa motivation sont sans appel.

 

Nous constatons que cette fois il n’y a pas eu un Ministre du travail UMP « Xavier BERTRAND » qui est intervenu pour empêcher l’administration de faire son travail, ou escamoter des textes officiels allant à l’encontre de la stratégie de casse de l’emploi et du potentiel industriel d’Unilever.

 

Cette décision vient confirmer tout ce que nous disons depuis le début de notre lutte sur les irrégularités manifestes dans les procédures d’information et de consultation du Comité d’Entreprise, et notamment la dernière pour laquelle nous avons fait appel du jugement du 20 avril 2012. Elle confirme fondamentalement la non justification de la raison économique de la décision d’UNILEVER de fermer notre usine (ci-joint la décision de l’Inspecteur du Travail).

 

Les Fralib restent  toujours mobilisés et actif dans la lutte pour le maintien de l’activité et des emplois.

[Demain matin], vendredi 17 août à partir de 9h 30,  ils seront à nouveau à la rencontre de la population, devant  AUCHAN Martigues accompagné des camarades des Union Locale CGT de Port de Bouc ,Istres et Martigues , pour une nouvelle distribution de tracts , signature de pétition et de sensibilisation au Boycott de LIPTON. »



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article