CGT Goodyear Amiens : LA DIRECTION VEUT VIRER 4 ELUS CGT PARCE QU'ILS LUTTENT CONTRE LA RESTRUCTURATION....

Publié le par FSC

LA DIRECTION VEUT VIRER 4 ELUS CGT PARCE QU'ILS LUTTENT CONTRE LA RESTRUCTURATION....

 

 

 

4 ELUS CGT EN MISE A PIED AVANT PROCEDURE DE

LICENCIEMENT POUR FAUTE GRAVE…. 

 

Eh oui vous ne rêvez pas, la direction accentue son acharnement contre ses bêtes noires.

 

Hier, 4 élus de votre CGT ont reçu de la part d’un huissier des lettres de mise à pied à titre conservatoire dans le cadre d’une procédure de licenciement pour faute grave.

 

Hier, le directeur général de GDTF a sorti une note interne, nous vous faisons copie de cette note car elle démontre à elle seule que la sanction qui est infligée à vos 4 élus est en réalité la continuité d’une volonté de la direction à détruire ceux qui gênent.

 

La direction n’a aucun élément et aucune preuve d’ailleurs dans son courrier Dumortier écrit « nous avons donc pris la décision d’engager des actions disciplinaires à l’égard des 4 élus qui SE SERAIENT conduits de manière inacceptable envers leurs collègues », il écrit aussi « menaces proférées sur la base de nos informations ».

 

La direction sanctionne très lourdement 4 élus uniquement à partir de propos rapportés et mensongers, la CGT a en sa possession 6 plaintes accusant de calomnies et de diffamations les 2 élus CGC ainsi que la direction.

 

Nous comprenons bien que la direction ne tient comme valable que les propos de son syndicat, nous avons bien plus d’éléments en notre possession pour confirmer que nous sommes victimes, la direction n’en tient absolument pas compte et donc seuls les élus CGT sont sanctionnés dans cette nouvelle affaire.

 

Dans la note interne faite hier par le directeur général, là où il est affirmatif c’est sur le fait qu’il ne supporte plus que la CGT lutte contre la restructuration, il écrit : « le syndicat entrave la volonté d’un dialogue constructif exprimé par les autres organisations syndicales et nous-mêmes, il met en péril la possibilité de pérenniser 537 emplois …et empêche les salariés qui seraient concernés par la fermeture de l’activité tourisme d’envisager leur avenir. », ces phrases veulent bien dire ce que la direction nous reproche, nous devenons plus que jamais les hommes à abattre.

 

La direction veut que l’usine brûle, elle pense que cette attaque grave envers 4 élus CGT va nous faire sortir de nos gonds, elle n’a plus aucune emprise sur le dossier, donc elle veut nous faire passer pour des bandits avec qui il serait impossible de dialoguer.

 

 

La CGT toute entière condamne cette nouvelle attaque totalement injustifiée, la direction sur simples propos tenus par des pseudos syndicalistes, se permet de sanctionner le plus lourdement possible votre syndicat celui qui se bat depuis 2007 pour vos emplois.

 

Si demain la direction arrivait à mettre en œuvre ce nouveau coup bas l’usine serait condamnée, la direction sait pertinemment qu’en s’attaquant au socle de votre syndicat elle peut déclencher ce qu’elle cherche depuis de nombreux mois à savoir une explosion sociale.

 

La CGT n’est coupable de rien sauf de s’opposer avec beaucoup de succès à un projet qui vous mènerez tous directement au pôle emploi, la situation que nous subissons actuellement est la pire qu’ait connu le syndicat depuis sa création, elle est révélatrice du niveau d’incompétence de la direction.

 

1 élue et 1 mandaté ont monté avec la direction une machination visant à détruire la CGT, nous pourrions condamner cette démarche scandaleuse, mais nous constatons que la direction et ce syndicat sont prêts à tout pour détruire l’usine de Goodyear Amiens Nord et pour arriver à cet objectif détruire tous ceux qui s’opposent à cette fermeture.

 

Dès ce jour, nous engageons des démarches auprès des instances extérieures : Préfecture, Direction Départementale du Travail et de l’Emploi, dépôts de plaintes auprès du procureur de la République pour harcèlement moral, discriminations syndicales, calomnies, diffamations, et nous vous demandons de vous tenir prêts à défendre plus que jamais la CGT et donc vos emplois.

 

Ce jour, des élus vont passer vous rencontrer afin que vous apportiez votre premier soutien aux élus CGT à travers UNE PETITION pour exiger l’arrêt des sanctions disciplinaires contre Mickaël, Sébastien, Reynald et Franck.

 

Le 20 septembre 2011, la direction convoque en entretien préalable avant licenciement vos 4 élus CGT, ce jour là la CGT appellera à une journée usine morte, ce ne sont pas 4 élus qui sont en réalité visés mais vous toutes et tous.

 

La CGT Goodyear appelle dès ce jour toutes les organisations syndicales de la CGT à venir soutenir dès ce jour les 4 élus CGT sous menace de licenciement, la CGT dans son ensemble en France est menacée dès lors qu’une direction d’entreprise totalement irresponsable et qui perd tous ses jugements s’en prend à la liberté et aux droits d’expression, défendre depuis 2007 la vie de 817 familles n’est pas un crime bien au contraire.

 

La confédération CGT doit prendre immédiatement la mesure de cet attentat anti syndical, tous les élus de gauche de la Région d’Amiens doivent immédiatement intervenir pour que cesse cette ignoble machination, la DDTE, la Préfecture, tous ceux qui se doivent de défendre l’emploi en Picardie, doivent réagir à ce scandale qui ne porte qu’un nom « épuration syndicale ».

 

Malgré cette acharnement qui frappe de plein fouet la CGT Goodyear, nous ne baisserons pas les bras, la direction s’attend à des jugements difficiles pour elle, mais pour autant elle n’a pas le droit d’utiliser des méthodes aussi anti sociales.

 

Vos 4 élus CGT :

Mickaël, secrétaire du syndicat

Reynald, secrétaire du CE

Franck, secrétaire adjoint du CE

Sébastien, trésorier adjoint du CE.

 

Non seulement la direction porte une grave atteinte à votre syndicat mais en plus elle veut détruire le seul endroit où il existe encore du social sur votre site à savoir votre CE.

 

Tout cela n’a rien du hasard, nous ne cessons depuis des mois de dire et d’écrire que la direction fera tout pour nous massacrer, nous sommes certes des syndicalistes endurcis mais avant tout des pères de famille comme vous, la direction peut bien s’en prendre à nous, mais cette nouvelle attaque atteint directement nos vies de famille.

 

Rien ne justifie le fait que la direction tienne compte de propos rapportés et inventés par 2 personnes, tout se justifie par contre dans les propos de la direction quand elle écrit et dit «  la CGT nous empêche de virer 817 fainéants…… »

 

Plus que jamais la section CGT est soudée dans cette épreuve très grave, mais plus que jamais nous sommes déterminés à aller au bout de notre combat, les méthodes utilisées pour nous déstabiliser seront de plus en plus violentes, nous réitérons ce que nous avons déjà dit à savoir que nos vies sont en danger.

 

Cette attaque n’est pas en réalité contre nous mais CONTRE VOUS, si vous ne comprenez pas que la direction veut votre peau et que vous ne réagissez pas vous pouvez dès maintenant aller vous inscrire au pôle emploi, mais nous vous connaissons et nous savons que vous êtes des salariés qui ne baissaient jamais les bras.

 

Cette épreuve, nous devons la traverser ensemble pour au final en sortir encore plus fort.

Le bureau CGT réunit ce jour

TOUS ENSEMBLE

Commenter cet article