CGT : l'appel de Jacques Tourtaux, militant cheminot retraité CGT

Publié le par FSC

Ancien cheminot du tas en qualité d'agent de manoeuvre, militant syndical CGT ayant fait ses preuves sur le terrain des luttes, je suis outré et scandalisé de voir la position jusqu'auboutiste du sieur PEPY.

 

Cet individu est indigne de diriger le grand service public qu'est encore aujourd'hui la SNCF. Ce sinistre personnage n'a qu'une idée en tête, faire capoter la grève de mes camarades cheminots en jouant sur la division syndicale.

 

De pseudos syndicalistes, des collabos, pour qui l'ennemi de classe n'est pas le capitalisme mais la CGT, fricottent en sous-main avec la direction et brandissent des broutilles arrachées sur l'autel de la trahison.

 

Nous les anciens, nous les connaissons bien. De tous temps, ces syndicalistes de salons ont trahi les cheminots comme leurs frères d'armes anti-classe ouvrière des autres corporations l'ont toujours fait et continuent de le faire, notamment depuis les huit journées que mes amis cheminots ont débuté leur grève reconductible. 

 

Il faut tout de même rappeler que les nantis qui sont à la tête du pays et dilapident les deniers publics, ces fléaux sociaux qui agressent les cheminots grévistes, ne connaissent pas les fins de mois difficiles, ne savent pas ce qu'est le travail des dimanche et fêtes, lors des réveillons. Cette racaille ne connait rien de la vie des travailleurs, ne connait rien de la vie des cheminots.

 

La sécurité ferroviaire des cheminots et des usagers qui doivent impérativement s'allier aux cheminots en lutte et soutenir leur combat, SARKOZY, PEPY et PARISOT du MEDEF s'en balancent.

 

Que les locomotives et le matériel roulant ne soient plus entretenus convenablement, faisant courir le risque de catastrophes ferroviaires, ces truands du patronat n'en ont rien à cirer. Que les voies ferrées, les caténaires, la protection des circulations ne soient plus conrrectement assurées, peu importe à une nullité comme le Secrétaire d'Etat BUSSEREAU. Seule compte pour ces minables, les tentatives de briser la grève des cheminots.

 

La morgue de ces pédants pourfendeurs de prolos n'a d'égale que la petitesse des salaires des cheminots et les retraites de misère de leurs aînés.

 

Qu'attend la confédération CGT, mon syndicat, pour lancer la bagarre, le tous ensemble afin de créer le rapport de forces nécessaires  qui va nous conduire à la grève générale avec blocage du pays?

 

J'ose espérer que le "cheminot" je mets ce carrièriste entre guillemets, il a si peu travaillé à la SNCF, j'espère, dis-je, que Bernard THIBAULT ne va pas nous refaire le coup de sa trahison de novembre 2007 lorsqu'il a volé au secours d'un SARKOZY qui n'en menait pas large alors que les cheminots étaient déjà dans une grève dure, que le rapport de forces était créé, pour défendre notre statut et notre régime de retraites et qu'au final, l'âge de la retraite a été repoussé pour les cheminots mais aussi pour l'ensemble de la classe ouvrière qui va devoir trimer jusqu'à la veille de finir au parc à os si elle ne botte pas le cul aux vendus du syndicalisme qui osent "négocier" la remise en cause de nos retraites à répartition.

 

Je suis solidaire de mes amis cheminots en lutte et je leur dit, ne lâchez pas prise,camarades, les enjeux sont d'une telle importance pour nous cheminots mais aussi pour l'ensemble de la classe ouvrière, qu'il faut renforcer la grève en lui donnant une extention généralisée à tous les travailleurs, paralyser  et bloquer tout le pays, telle est ma conception du syndicalisme de masse, de la CGT.

 

Jacques TOURTAUX 

Militant cheminot, retraité CGT

Publié dans Luttes - actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

s02rwer3hq 05/12/2019 22:26

This is really amazing.

ETELLIN 21/04/2010 18:21


Bonsoir,

Je suis aussi cheminot en rretraite mais je suis la Grève sur la Région de Chambéry, grève qui a été reconduite ce matin en AG avec la CGT et SUD Rail.
J' ai envoyé au FSC (dont je suis adhérent) un topo ce soir.
Il paraitra certainement lundi car leresponsable du site revient le 23/04
A bientôt Demain 23?, SARKOZY est à Chambéry. On réfléchit à "un truc" CGT et SUD Rail
A bientôt Gérard ETELLIN