Communique de L’Union Départementale CGT des Alpes Maritimes

Publié le par FSC

    
Appel au rassemblement pour le 25 Juin 2012 çà 17h30 place du palais

Autocollant defense bourse_Banner Ad Small

UNION DEPARTEMENTALE CGT DES ALPES MARITIMES

Déclaration à la presse

 

Conseil municipal du 25 juin : ESTROSI veut réinventer l’histoire sociale.

 

Persistant entre mensonge et révisionnisme, le Maire de Nice persiste à nier le rôle du mouvement social azuréen et de la résistance dans les Alpes Maritimes.

Lors du prochain Conseil Municipal pas moins de 16 considérants visant à écarter définitivement la CGT de la place saint François sont proposés au débat.

C’est un véritable acharnement politico administratif pour opposer l’action syndicale aux intérêts de la population niçoise. 

La CGT souligne son rôle d’intérêt public envers les salarié-e-s du département, comme

Elle rappelle son engagement dans le développement social économique et culturel depuis plus de 120 ans.

Après 48 h d’occupation la mobilisation et le soutien s’intensifient toujours autour des syndicats et organisations de la CGT présents dans le bâtiment aigle d’or du matin au soir.

La solidarité se développe afin de continuer la lutte dans meilleures conditions possibles.

L’ensemble de la CGT réaffirme sa détermination à voir les engagements de M le député Maire et du conseil municipal être respectés tels que contenus dans le protocole d’accord et déclaré lors de la cérémonie dédié à Virgile Corbani le 28 Aout 2008 « La CGT restera Place St François ».

La CGT a saisi la justice pour dénoncer le non-respect de l’accord et en vue de bloquer une éventuelle décision du Conseil Municipal.

En parallèle la mobilisation se poursuit, d’ores et déjà la CGT appelle à un rassemblement de protestation :

LUNDI 25 Juin à 17H30
A Nice
Place du Palais de Justice

Publié dans Luttes - actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article