Communiqué FSC Nord/Pas de Calais

Publié le par FSC

 

COMMUNIQUE

 

« Mme Parisot entend "rappeler" au président de la République […] "la dégradation alarmante de notre compétitivité continuelle depuis douze ans". » http://www.leparisien.fr/flash-actualite-economie/parisot-pacifier-les-licenciements-inscrire-la-liberte-d-entreprendre-dans-la-constitution-08-07-2012-2081942.php

 

Et bien Mme Parisot est une MENTEUSE !

 

 

Et il n'est guère surprenant de constater que certains médias, inféodés au grand capital, préfèrent reprendre des études €uropéennes bien plus favorables au MEDEF (et donc à la sphère d'influence de « BusinessEurope ») que nos bonnes vieilles statistiques I.N.S.E.E. (http://www.lesechos.fr/medias/2012/07/09/341869_0202161288190_web.jpg)

 

Comment rétablir la Vérité ?... Si ce n'est par les luttes !

 

Ce qui nous semble fort mal parti.

 

Que la CFDT baptise de « mesures urgentes »un plan national de formation des demandeurs d’emploi et un renforcement du chômage partiel (http://www.20minutes.fr/economie/967229-conference-sociale-attendent-vraiment-partenaires-sociaux), ne devrait surprendre personne tant la confédération a « jauni » au fil des années passées au sein de la CSE/CSI et dans les allées des pouvoirs successivement en place !

 

Que la FSU en soit encore à rêver d'un été ensoleillé par l'arrivée du PS aux manettes de tous les pouvoirs, espérant que « Si la crise est loin d’être terminée et le contexte européen difficile, cette conférence doit être l’occasion pour le gouvernement d’annoncer clairement une rupture avec les politiques d’austérité. » (http://www.fsu.fr/IMG/pdf/4Pages_ConferenceSociale.pdf) alors même que les récentes « lettres-plafonds » ministérielles se basent sur 7% de réduction des budgets et 2,5% de réduction des emplois dans la Fonction Publique (hors 3 missions : http://www.rfi.fr/france/20120628-france-ministeres-vont-devoir-serrer-ceinture-ayrault-recadrage)ne devrait pas plus surprendre tant la fédération est restée « l'arme au pied » en diverses occasions et parfois même « à vos rangs, fixe ! »... Gageons que ses incessantes suppliques à la porte d'entrée de la susdite CES/CSI puissent y être pour quelque-chose !

 

Quant à la CGT, que certains disent « très perturbée par un climat tendu voire nauséabond autour de la succession de Bernard Thibault qui, au fil de jours devient… irremplaçable. »(http://www.leprogres.fr/france-monde/2012/07/09/emplois-entreprises-modele-social-quelles-reformes) qu'il nous soit permis de douter... En effet, si « le cahier de doléances »concocté par la confédération (http://www.europe1.fr/Economie/Comment-la-CGT-veut-changer-le-quotidien-1158971/)paraît plus revendicatif qu'à l'accoutumée de ces dernières années, il semble difficile d'admettre que B. Thibault et son aréopage en soient les meilleurs et « irremplaçables »ambassadeurs...

2 / 2

 

Si ces « Messieurs-Dames », furent tant contestés et si vivement critiqués, et s'ils sont encore aussi fortement remis en question par leur base, n'est-ce pas à cause de ce choix :

  • s'être mis tant et tant de fois à la remorque de F. Chérèque pour « jouer aux pompiers » alors que nombre de foyers d'incendies sociaux-professionnels consumaient et consument encore notre pays ?...

Prises de position qu'il serait parfaitement idiot de ne pas mettre en perspective avec l'attitude globale de la CES/CSI à l'échelle des mouvements populaires de colère indignée dans toute la sphère €uro-péenne !

 

« Dis-moi qui tu fréquentes, je te dirai qui tu es. » avançait le proverbe populaire français, que Francis Blanche détourna en « Dis-moi qui tu fréquentes, je te dirais qui tu hais ! »... Est-ce la haine du prolétariat qui est en train de prendre le pas ?...

 

Autant de raisons objectives de mener la LUTTE DES CLASSES à son terme :

la mort du capitalisme !

Publié dans Luttes - actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article