COMPTE – RENDU du RASSEMBLEMENT à COMPIEGNE en SOUTIEN à Xavier MATHIEU

Publié le par FSC

   COMPTE – RENDU du RASSEMBLEMENT à COMPIEGNE en SOUTIEN

àXavier MATHIEU, des CONTINENTAL, CONVOQUE au TRIBUNAL POUR

   REFUS de TEST ADN suite à l’envahissement de la Sous-Préfecture

 

 

                                                         Compiègne le 3 Mai 2011,

 

Rappelons-nous le « bradage » de l’entreprise CONTINENTAL qui regroupait

1120 salarié-es en 2009. La décision de la Direction de fermer a suscité une très forte mobilisation des Personnels.

Après de nombreuses manifestations, grèves, occupations, la Sous Préfecture de Compiègne était envahie par les salariés.

7 salariés, « choisis » au hasard (comme pour « les 6 de Savoie » à Chambéry)

passaient au Tribunal.

Les 1120 salarié-es du site de CLAIROIX recevaient leurs lettres de licenciements excepté 80 d’entre eux. La délocalisation du site était décidée pour la Roumanie (Timisoara) et la Direction poussait la « plainsanterie » de mutations dans ce pays

 

Depuis, les salariés sont au chômage et 20% d’entre eux sont partis soit en préretraite, soit pour créer leur entreprise, soit pour un autre boulot.

 

Xavier MATHIEU, responsable CGT de Continental, un des leurs, était convoqué (lui seul) au Tribunal Correctionnel de Compiègne le 3 mai « pour avoir refusé les test ADN suite à l’envahissement de la sous – Préfecture !

Anoter qu’aucun constat n’ a été présenté.

Un rassemblement de plus d’ 1 millier des personnes a eu lieu pour l’accompagner.

Un meeting en fin de matinée s’est tenu sur la place à proximité du Tribunal.

Présence des salarié-es de la CGT, Sud Solidaires, l’ UNSA, le PCF, le NPA, LO,

le PS, Europe Ecologie, le PG, le Front de Gauche, le POI, la Confédération Paysanne et les citoyen-nes de la region.

 

C’est Xavier qui a ouvert les déclarations pour faire un historique du conflit et comment on en était arrivé à ce jour.

Il a fustigé la Direction et les actionnaires auteurs de cette casse de l’entreprise et de la délocalisation en Roumanie

« L’avenir appartient à la classe ouvrière, il faut combattre le Capitalisme »

 

Puis son Avocate, Maitre DUFRESNE – CASTET, pour la 2ème fois, a expliqué

l’ illégalité des tests ADN pour les militants syndicaux et remis en cause cette loi liberticide sur la présomption d’innocence.

Ce fichier est extrèmement dangereux et un recours sera fait devant la Cour Européenne des Droits de l’Homme pour l’interprètation et l’extension aux militants.

Le Procureur de la République « trie les présumés condamnés »

 

La CGT Chimie Régionale est intervenue pour dire que 8 salarié-es sur 10 n’ ont plus de travailet qu’aucune proposition d’embauche ne leur a été faite !

Cette loi ressemble à celles proclamées par un certain PETAIN.

 

Solidaires est intervenu par Christian MAHIEUX pour déclarer être avec celles et ceux qui luttent pour leur emploi et contre le Capitalisme pour une meilleure répartition des richesses.

La FSU a dénoncé « la Justice de Classe » et la criminalisation de l’action militante syndicale inacceptable

La CNT apporte sous soutien inconditionnel à la Lutte de Classe Anticapitaliste

Le Syndicat des Travailleurs Corses est pour la lutte résistante de classe et rappelle une condamnation d’ un militant corse à 1 000 € d’amende pour refus de test ADN. Le Jugement devra être cassé par tous les moyens.

L’ USTKE de Guadeloupe a fait de même et s’ est associée au combat des travailleurs depuis le début

La Confédération Paysanne a rappelé les refus de tests ADN pour les faucheurs d’OGM

Le PCF (Marie Georges BUFFET) : « nous sommes dans un monde de flicage »

Le droit syndical est contesté. Nous abrogerons les LOIS liberticides de la Droite.

Le NPA (Olivier BESANCENOT) le fichage ADN est inadmissible pour ceux qui résistent à cette société. Le rapport de force augmente et les poursuites judiciaires sont minables ; La LOPPSI 2 doit être abrogée.

Lutte Ouvrière (Nathalie ARNAUD) contre le fichage ADN  des militant-es

A côté de celles et ceux qui se battent pour leurs emplois et le changement de société

Le PS (une élue de la Région)) : « c’est la triple peine

-         fermeture de l’usine

-         7 salariés au Tribunal

-         Xavier MATHIEU en Correctionnelle

C’est inadmissible «  

Europe Ecologie (une Députée Européenne)

« La désobéissance civile et s’opposer au fichage n’est pas un délit

Nous demandons la relaxe pour Xavier »

Front de Gauche (Mélenchon) : nous voterons l’abrogation des lois de la Droite

en 2012. Les fichages s’amplifient (1000 par jour) et les 19 lois de Sarkozy

Relaxe pour Xavier

Appel à la manifestation le 8 mai à l’ Opéra contre celle du FN

 

Xavier s’est ensuite rendu au Tribunal accompagné des manifestant-es et seulement une quinzaine a pu rentrer sous les boucliers des CRS venus en nombre et les barricades et attendant manifestement un affrontement qui ne s’est pas produit (évidemment)

Il en est sorti à 16 heures sous une haie de manifestant-es et un concert par

2 orchestres « engagés » a clôturé la journée

Très bon accueil logistique par la CGT Chimie et Continental.

Une très bonne « ambiance très mobilisatrice » !

                                

 

                                            Le CCUIC était représenté par Eric et Gérard, adhérents FSC et militants Sud Solidaires

 

 

Le Jugement sera prononcé le 28 juin 2011

 

Un document reprenant l’ historique du CCUIC et les 14 n° du Journal a été remis à XAVIER

                      Voir aussi le site « xaviermathieu »

Commenter cet article