Criminalisation du mouvement Syndical : nouvelle journée d'action de la CGT FAPT Sarthe et de FO .

Publié le par FSC

Face aux refus de négociations , la direction porte l'entière responsabilité de la situation en refusant non seulement de satisfaire les revendications légitimes , d'embauche de personnel , de paiement des heures supplémentaires etc... mais aussi et surtout d'entamer des discussions !

Intimidations , Ia Poste perd son recours contre sept grévistes
 
Suite au blocage, deux jours de suite, de la direction du groupement du courrier par les grévistes de six centres de tri en Sarthe.  La direction de la poste , par un huissier, a fait relever le nom de L'ensemble des camarades grévistes , et a assigné sept syndicalistes de la CGT en référé pour "entrave". La direction réclamait ainsi la levée immédiate de toute action sur le site en question et 15000 euros de dédommagement. Vers 15 h 00 , un cortège pour soutenir nos Camarades s'est élancé du centre de tri puis par l'avenue Bollée, nous sommes remontés jusqu'au tribunal de grande instance du Mans  .
En fin d'après-midi, le tribunal des référés a débouté La Poste de ces deux demandes. Mais les postiers mis en cause se voient interdire toute action sur la direction du groupement du courrier et devront s'acquitter des frais de procédure s'élevant à 1400 euros. La CGT a d'ores et déjà annoncé qu'elle paierait cette somme .
Pour contraindre la direction de la poste d'entamer les négociations , nous avons rejoint la préfecture afin que d'obtenir que s'ouvrent des négociations .A notre arrivée ,nous avons trouvé porte close et le refus de recevoir une délégation !
Après une heure et demie de rassemblement , cumulée au stress des conditions de travail ,des jours de lutte, la fatigue , la pression patronale, se lisent sur le visage de nos camarades , malgré plusieurs déstabilisations par diverses informations contradictoires a quelques minutes d'intervalles ,nous apprenons que la direction de la poste accepte enfin de reprendre les négociations et qu'a la demande de l'inter-syndicale un médiateur sera présent lors de négociations dés demain matin sept heures .
Contexte National 
Cette situation est la conséquence des décisions politiques de faire de la Poste une Société Anonyme dans le cadre de " l'europe Postale " commencée en 1990 , au nom de la concurrence libre et non faussée !

Nous exigeons :
- Le Retour au monopole public de la Poste .
- L'Abrogation de la loi de privatisation .
- L'Abrogation des directives postales europeennes 
Un véritable service public de la Poste respectueux des conditions de travail des salarié-e-s de la Poste ET des usagers .
FSC 72

Publié dans Luttes - actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article