Déclaration FSC : Solidarité avec le peuple Grec !

Publié le par FSC

logo-FSC.jpg

 

Déclaration FSC

Le Front Syndical de Classe apporte son soutien aux travailleurs grecs et à leurs organisations de classe et de masse, PAME en tête, qui poursuivent et amplifient la lutte contre le racket généralisé imposé au peuple grec par le pouvoir du capital incarné par l’UE et le FMI.

 

Mis en place par le gouvernement du « socialiste » Papandréou, c’est un nouveau plan d’appauvrissement populaire qui vient d’être voté afin de « sauver l’Euro » et de « rembourser la dette » dont les travailleurs ne sont absolument pas responsables : les mêmes qui l’ont créée pour enrichir les grands groupes capitalistes veulent contraindre le peuple à payer la note !

 

Mais comme l’affirmait la banderole placée par PAME sur l’Acropole le 27 juin : « le peuple ne capitulera jamais » et la lutte va se poursuivre. En Grèce bien sûr mais aussi en Espagne, au Portugal, ou encore en France car la situation grecque préfigure l’application dans tous les pays européens du plan d’euro-rigueur préparé par les euro-banskters.

 Hier le FMI et la Banque Mondiale appuyés par des dirigeants locaux corrompus et vassalisés exigeaient le libre échange et les privatisations dans les pays à peine sortis de la colonisation.

Aujourd'hui ces mêmes diktats approuvés par les partis socialistes au pouvoir visent à leur tour les peuples d'Europe !

Face à cette situation qui menace les peuples de faillite, il est nécessaire pour tous les peuples de l'Europe d'agir en commun et de se coordonner contre le pouvoir des monopoles, pour une société sans exploitation. A la politique de régression généralisée impulsée dans et par l'UE doit répondre l'union de combat des peuples en vue de la faire échouer.

Thomas Sankara, assassiné quelques semaines après son discours du 29 juillet 1987  à  Addis Abeba: " La dette ne peut pas être remboursée parce que d’abord si nous ne payons pas, nos bailleurs de fonds ne mourront pas. Soyons-en sûrs. Par contre si nous payons, c’est nous qui allons mourir. Soyons-en sûrs également. "

Publié dans International

Commenter cet article