défense Relais Ménilmontant suite

Publié le par FSC

Merci à la quarantaine de personnes qui se sont déplacés pour nous soutenir aujourd'hui.

Nous apprécions votre présence à sa juste valeur. 

Ceci nous conforte dans notre volonté de tout faire pour sauver ET nos emplois ET le centre social.

Au nom des salariés,

Gilles PRIN

Trouvez ci-dessous (et en pièce jointe PDF) l'intervention que j'ai faite au Point presse du 27 juin 2013, ainsi que la liste de soutien mise à jour...

 

1- Remerciements :

- Aux + de 1100 signataires (+ de 700 papiers et + de 400 en ligne)

Principalement des usagers du centre social, des habitants et des travailleurs du quartier

- A tous ceux et toutes celles qui nous ont aidé :

en faisant signer les pétitions

en faisant connaître notre situation et notre action

- A ceux et celles qui se sont fait connaître comme soutien (voir liste de soutien)

et en particulier

aux différentes personnalités, élu(e)s, associations, syndicats et organisations politiques qui agissent en notre faveur

2- Les opérations immobilières dans le but d'un profit immédiat sont une plaie : 

Renvoie à la question de la propriété privé du sol, du bâtit et plus largement des moyens de productions et d'échanges

Nous sommes dans un monde dominé par l'intérêt égoïste de quelques propriétaires et gouvernants à leurs ordres

Tous nos maux viennent de là : bas salaires, précarité, hausse des prix, chômage de masse, irresponsabilité sociale, écologique ou économique… tout est inféodé à la recherche du profit maximum

Le bien commun doit l'emporter

Le centre social, et donc les salariés, n'ont pas a faire les frais de cette opération immobilière

3- Les élus du peuples doivent mettre le bien commun au dessus de l'intérêt privé :

La seule façon de sauver nos emplois c'est que la Ville s'engage :

- Tout faire pour que les négociations réussissent : Le propriétaire doit louer de façon pérenne avec un bail reconductible tacitement

- En cas d'échec de ces négociations : User du droit de préemption 

Mme le Maire du 20è lors de la rencontre du 28 mai a dit que la Ville n'avait aucun moyen de coercition… Est-ce à dire que les élus du peuple préfèrent défendre les intérêts égoïstes des propriétaires privés quitte à nuire aux salariés, aux habitants et aux bénéficiaires de l'action de ce centre social ?

Nous le disons avec force : la Ville a la responsabilité et le devoir d'user de son droit de préemption, quitte à exproprier sans indemnité s'il le faut !

4- Sauver les emplois, c'est sauver les activités du Relais et donc défendre l'activité sociale au service des habitants :

L'inverse n'est pas vrai (Ex de centres associatifs qui ont fermé, salariés licenciés, puis rouverts plusieurs années plus tard)

C'est pourquoi les salariés se sont mobilisés. Leur cause est donc bien plus large que la simple défense de leur emploi, mais l'inclut.

5- L'action continue :

Suite à la réunion des salariés du mardi 25 juin :

- Nous allons mettre en place un comité de vigilance et de soutien à la lutte des salariés

- Nous continuons à faire signer la pétition

- D'autres actions seront envisagées dans le cadre de ce comité de vigilance

- Nous avons appris qu'une réunion de négociation aura lieu le 10 juillet entre la Ville et l'Archevêché : nous en attendons des résultats positifs

- Dans le cas contraire nous ferons monter d'un cran l'action

Merci.

Contact au Relais de Ménilmontant : 

Gilles PRIN (06.17.73.05.55) – cgtrelais@gmail.com 

http://cgtrelais.overblog.com

--
CGT Relais Ménilmontant
Gilles PRIN
cgtrelais@gmail.com
06 17 73 05 55 & 0950 651 971

Blog du syndicat : http://cgtrelais.over-blog.com/


===
Signez la pétition pour sauvez les emplois des salariés et permettre aux habitants du quartier de continuer à bénéficier des actions de ce centre social associatif : http://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/maire-et-conseillers-municipaux-de-paris-et-du-20%C3%A8me-arrondissement-usez-du-droit-de-pr%C3%A9emption-et-sauvez-les-emplois-au-relais-m%C3%A9nilmontant
===
===
Tous ensemble pour changer le travail et notre vie !
UL-CGT du 20è
13, rue Pierre Bonnard 75020 PARIS 
ulcgt20@gmail.com
Téléphone : 01 43 73 50 53

Publié dans Luttes - actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article