Dunkerque : "NON A LA REPRESSION SYNDICALE NON A L'IMPUNITE PATRONALE"

Publié le par FSC

UL CGT Répressions Syndicale 15 mai 2013 (1)ASSEMBLEE GENERALE DUNKERQUE 15.05.2013 (Salle de l'Avenir)

 

"NON A LA REPRESSION SYNDICALE

NON A L'IMPUNITE PATRONALE"

 

54 présents dont plus de 25 bases : Ascometal, Afeji, AAE, Aduges, Ball, Coca cola, Copenor, C U D, Communaux de Grande Synthe, Leffrinckoucke et Saint-Pol, Douanes, Dockers, Euroaspartame, Eurovia, Hopital maritime, Herindel, Lesieur, Peinture Moderne, Solomat, Spie, S.L. Nettoyage, S.L. Bâtiment, Total…

 

De plus en plus, la justice pénale est instrumentalisée par les employeurs contre les élus et syndicalistes CGT pendant que l'impunité patronale est à peu près totale.

 

La palette des stratégies patronales pour réprimer l'action collective est très large.

A côté des formes ouvertes de répression, comme les sanctions après un mouvement de grève ou les obstacles à l'implantation d'un syndicat, des formes plus sournoises consistent à discriminer, harceler pour décourager ou isoler les militants, et dissuader les autres de s'engager.

 

Le patronat cherche continuellement à museler le monde de travail, notamment en criminalisant l'action syndicale mais surtout en évitant pour lui-même toute possibilité de sanction comme le témoigne le récent texte sur la "sécurisation de l'emploi".

 

Aujourd'hui, l'UL CGT de Dunkerque a organisé une première AG avec ses syndicats afin de recenser les camarades victimes de répression syndicale mais aussi d'établir un vrai plan de travail : c'est TOUS ENSEMBLE QU'IL FAUT AGIR FACE A CES ATTAQUES !

 

L'objectif fixé est d'élargir le rapport de force tout en faisant connaître la criminalisation de l'action syndicale et en donnant de la visibilité pour en faire un exemple à suivre sur tout le territoire…

 

Initiatives prévues à Dunkerque :

 

Vendredi 17 mai à 8h : rassemblement devant le Palais de Justice de Dunkerque en soutien à philippe TOULOUSE, éducateur à l'AAE, à nouveau convoqué.

 

Jeudi 30 mai à 9h30 : rassemblement devant les bureaux de l'inspection du travail pour dénoncer l'inaction, le laxisme et l'absence des services de la Direction du travail.

Le rassemblement se retrouvera au Parvis des Droits de l'Homme (près de la CUD) où une conférence de presse sera donnée.

 

Mardi 4 juin à 14h30 : une AG est programmée à la Salle de l'Avenir afin d'établir de nouvelles initiatives…

 

Voir le photorama

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article