Fin légale des IUFM ? Alerter vos députés !

Publié le par FSC

J.Grosperrin, député UMP (le même qui souhaite la suppression des concours) veut faire passer une modification du Code de l'éducation, en "procédure accélérée"  dès le 8 février qui vise à annuler toute trace des IUFM dans la loi.

Sur le fond comme sur la forme, nous ne pouvons accepter cela !
La FSU et de nombreux syndicats ont réagi vivement en appelant tous les élus de l’assemblée nationale et du sénat à ne pas voter cette loi le 8 février prochain.

Nous devons relayer cet appel. Si on peut espérer convaincre assez facilement le Sénat qui est "à gauche", l’assemblée nationale est à droite et c’est elle qui, en dernier ressort tranchera. Nous devons aussi préparer l’avenir en contactant les candidats aux élections.

Dans cette optique
, vous trouverez deux documents joints :
- la proposition de loi de
Grosperrin et l'analyse du SNEP
- un modèle de lettre à envoyer à votre député et/ou sénateur
http://www.assemblee-nationale.fr/qui/index.asp

Le SNEP-FSU appelle  les enseignants d’IUFM à se mobiliser pour alerter le maximum de députés et faire en sorte qu’ils rejettent ce projet de loi.



Les réactions au projet de loi Grosperrin

FCPE : http://www.fcpe.asso.fr/index.php/actualites/item/266-nouvelle-attaque-contre-la-formation-des-enseignants

FSU (dont le SNEP) ftp://ftp2.snepfsu.net/snepfsu/peda/fde/comdepresseFSU_Grosperrin.pdf

Médiapart (résumé des positions prises) :  http://www.mediapart.fr/article/offert/3670e8b87269879a8ed603078ead2b0a

Publié dans Luttes - actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article