FNIC CGT : Amplifions la mobilisation dans les entreprises.

Publié le par FSC

Après les manifestations historiques en France qui ont réuni près de 3 millions de personnes sur la retraite et pendant la mobilisation des travailleurs des 12 raffineries françaises et des entreprises chargées des approvisionnements pétroliers, le gouvernement tente le coup de force.

Celui-ci a ordonné le redémarrage de l'approvisionnement en kérosène de l'aéroport de Roissy, alors qu'il provient du port pétrolier du Havre avec près de 100 % du personnel en grève.

C'est un coup de force, puisque c'est avec quelques cadres volontaires, entrés clandestinement sur le site, que le redémarrage du pipeline entre Le Havre et Paris a été lancé.

C'est aussi un mépris des règles essentielles de sécurité dans un site classé Seveso II, puisque les "volontaires" ne sont pas tous formés et que par exemple, le kérosène n'a pas été analysé pour vérifier sa conformité.

Le Code du Travail est bafoué, ainsi que le Code de l'environnement, avec la bénédiction du Préfet.

Cette manoeuvre ne règlera rien.

Elle montre par contre la fragilité du gouvernement et du Médef face à ce mouvement soutenu par la majorité de la population.

La meilleure réponse à y apporter est d'amplifier dans les entreprises la mobilisation.

Publié dans Luttes - actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article