FRALIB LA LUTTE CONTINUE

Publié le par FSC

 

Bonjour à tous,

 

Encore une journée bien remplie hier pour les Fralib.

En effet hier matin Robert NICAISE Président Directeur Général de CERALEP , Entreprise d’isolant en porcelaine située dans la DRÔME, nous a fait le plaisir et l’honneur de venir nous faire partager son expérience de sa lutte qui a abouti à ce que son entreprise devienne une SCOP avec succès , il y maintenant 8 ans.

Après la diffusion d’un film retraçant leur lutte, mais aussi la mise en place de leur SCOP,  il a partagé avec nous les difficultés qu’ils ont rencontrés, comment ils les ont surmontées et la fierté qu’ils ont d’avoir réussi.

Le débat avec les salariés de Fralib a été très riche et intéressant.

Il nous motive encore plus, si le besoin existait de voir aboutir notre projet de reprise.

Nous le remercions une nouvelle fois de sa disponibilité pour nous ainsi qu’à Dédé qui l’accompagnait et leurs épouses.

Et nous sommes déterminés a tenir l’engagement que nous avons pris avec eux, à savoir les accueillir très prochainement dans notre usine en marche. 

www.ceralep.com

 

Hier soir, nous avons organisé à l’usine une rencontre avec :

Sophie CAMARD : Conseillère régionale PACA, Présidente de la Commission Emploi, Développement économique, Innovation, Enseignement supérieur et Recherche,

Benoit HAMON : Cogérant de la SCOP Épice et Président de l'APÉAS,

Jean-Christophe ROBERT : Président de l'association Filière Paysanne,

Claude CHAILAN : Chargé de Mission Filière plantes à Parfum à France Agrimer.

 

L’objectif étant de faire le point ensemble sur notre projet de reprise et sur la façon dont ils peuvent l’accompagner en lien avec le secteur agricole local.

De nombreux sujets ont été abordés et la visite de l’usine leur a permi de bien mesurer le potentiel dont nous disposons et qu’il est exclu de voir disparaitre.

 

Nous joignons à ce message la proposition de partenariat pour un approvisionnement local en plante aromatiques et médicinales. 

 

Enfin pour être complet nous joignons à ce message le courrier que nous avons adressé hier à François HOLLANDE Président de la République.  

 

Encore et toujours :

continuons le Boycott de LIPTON    

NOUS NE LAISSERONS PAS PARTIR LE THE DE L’ELEPHANT DE PROVENCE

Le thé de l’Eléphant est né  il y a  120 ans à MARSEILLE,

L’Eléphant est Français en Provence il doit rester.

 

 

Amicalement les salariés de FRALIB en lutte.

 

http://www.youtube.com/watch?v=BTxwjrEnLA8

 

Consulter  notre site internet :

http://cgt.fralibvivra.over-blog.com/      http:// www.udcgt13.fr/            http://www.fnafcgt.fr/

 

http://www.cgt-fralibvivra.fr/

 

Publié dans Luttes - actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article