FSM : Solidarité avec la Palestine

Publié le par FSC

 

fsm-logo.JPG  Solidarité avec la Palestine, OIT Genève-13 Juin 2012
Rapport de l’Union des Travailleurs de Palestine sur la situation en Palestine

Solidarité syndicale au Forum tenu par la FSM pour les travailleurs et le peuple de Palestine. 6 Juin 2012 à Genève.
Introduction : Ce rapport contient beaucoup de questions importantes, de challenges et de difficultés dont font l’expérience les travailleurs et le peuple de Palestine. L’Union des Travailleurs de Palestine dans ce rapport  fait ce rapport pour mettre tous les syndicats des pays arabes et internationaux au courant de la situation dans les territoires palestiniens occupés.

Index Général :

Le peuple palestinien vit dans de dures et difficiles conditions qui résultent de la police israélienne, du Parlement Israélien de racisme et des colonies juives  par des attaques quotidiennes et des attaques physiques.

La réalité politique : Tout le monde sait qu’Israël a détruit le processus de paix en installant une nouvelle colonisation et en construisant le mur de l’apartheid qui attaque les les paysans palestiniens en coupant nos oliviers en arrêtant et en tuant notre peuple, en installant les checks points pour contrôler les frontières, bétonnant le pays et l’eau, ils veulent des Négociations pour des négociations, ils veulent que la terre de la Palestine et en même temps la paix ; nous les Palestiniens avons besoin d’une paix assurant la Justice et d’avoir un état indépendant démocratique sur les frontières de 1967 sans colonies et sans mur de l’apartheid et avec Jérusalem comme capitale.

Les blocus économiques :
-La fermeture des espaces palestiniens en Palestine. La construction des colonies sur les terres agricoles et les différentes sortes d’occupation où il y en avait 223 points aveugles, il y en a 136 de plus. Et près d’un demi-million de colons vivent en Palestine et dont seulement 190 000 vivent dans Jérusalem occupé ce qui est contraire à la Convention de Genève.

- Vol aux fermiers des terres agricoles de l’eau palestinienne pour l’utiliser et les empêcher de creuser des puits pour que les paysans irriguent leurs champs, ce qui conduit à assécher les fermes et l’agriculture. Israël utilise près de 86°/°des sources d’eau potable ( comprenant les sources du sol et l’eau de surface) laissant 14)  pour l’usage des palestiniens Les citoyens palestiniens dans les territoires occupés  ont un taux de 60 litres d’eau par jour pour leur usage domestique pour 280 litres par jour par tête en Israël. En général les Palestiniens ont beaucoup moins que les 100 litres d’eau par jour qui est le montant minimum d’eau qui est dû à tout individu selon les recommandations du FAE Fond d’Alimentation en Eau)
Israël contrôle notre eau depuis 1967 ,Israël a pris le contrôle de notre eau et nous prive de notre droit d’accès à nos ressources naturelles et de cet important contrôle. Y compris les pratiques racistes par les autorités israéliennes dans ces zones incluses.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article