GREVE A LA SNCF : 59/62: MISE AU POINT SUR L'ATTITUDE DE Sud-Rail. LES ELUS ET MILITANTS SUD / Rail REGIONAUX SONT AU TRAVAIL ET SE SERAIENT DESOLIDARISES DU PREAVIS DE GREVE DE LEUR FEDERATION !

Publié le par FSC

Attention à la division entre organisations syndicales et militants syndciaux. Le FSC publie ce texte du secteur Fédéral des cheminots NPDC, même si dans d'autres régions les militants Sud mènent pleinement le combat.

 

 

 

GREVE A LA SNCF : 59/62: MISE AU POINT SUR L'ATTITUDE DE Sud-Rail. LES ELUS ET MILITANTS SUD / Rail REGIONAUX SONT AU TRAVAIL ET SE SERAIENT DESOLIDARISES DU PREAVIS DE GREVE DE LEUR FEDERATION !

                            Secteur Fédéral CGT des Cheminots

                                     Région Nord/Pas de Calais

 

3 7 r u e d e T o u r n a i 5 9 0 0 0 L i l l e
03 28 55 76 06 /221606 fax 03 28 55 78 16 /221816
E mail : secteur-cgt-cheminots.lille@magic.fr
Lille le 07 Avril 2010
Cela pourrait appeler à sourire si ce n’était de l’avenir de l’entreprise intégré dont il est question !
Malgré les multiples rencontres et réunions de concertations, malgré la multiplication des actions locales, régionales et nationales qui ont débouché sur plusieurs préavis de grève, la Direction SNCF continue de refuser systématiquement et de manière dogmatique tout dialogue franc et sincère avec les Organisations Syndicales.
Avançant à marche forcée, sans se préoccuper des Cheminots et de la qualité du travail, les dirigeants de la SNCF
restent sourds à la multiplication des alertes sociales et à la montée croissante du mécontentement, de la colère et du
mal être des Cheminots.
Face à ce désarroi grandissant de la population qui s’est traduit dernièrement dans les urnes, les Organisations
Syndicales tentent de faire traduire ce mécontentement en mobilisation et en rapport de force puisque
malheureusement il n’y a que cela que le Gouvernement et la SNCF comprennent.
La CGT a été de toutes les actions depuis plusieurs mois, tentant à chaque fois d’élever le niveau et de rassembler
l’ensemble des Cheminots pour imposer d’autres choix politiques et économiques. A chaque fois notre organisation
a joué le jeu de 1ère O.S. tentant, souvent avec difficultés, de rassembler l’ensemble des Organisations Syndicales
représentatives (Sud/rail – UNSA et CFDT). La dernière action en date du 23 Mars avait d’ailleurs rassemblé les
cheminots (de ces OS) autour d’une grève de 24h et de manifestations. Sud/rail s’était singularisé en appelant à
reconduire chez les seuls cheminots, alors que nous étions dans le cadre d’une action interprofessionnelle.
Sur la région, cette attitude faisait un « flop » puisque ne recueillant que 3% de gréviste de à l’ECT, certains
établissements étant à 0% ce qui traduisait que les élus et militants Sud/rail n’étaient même pas eux mêmes en grève.
Depuis des mois, SUD-Rail dit vouloir proposer aux autres fédérations l’organisation d’une grève reconductible «
tous services ». Dans le même temps, la constatation, au moins sur notre région, est que dans les endroits où Sud/rail
est majoritaire, le taux de gréviste est souvent moindre que là où la CGT est majoritaire.
A chaque fois que Sud/rail a appelé seul sur un reconductible, et cela quelque soit la fonction ou le métier, cela a été
un « bide, une déroute ».
Pour la CGT, il ne suffit pas de croire au « grand soir » pour que celui-ci se réalise. On peut donc toujours appeler à
la reconduction, si vos propres élus et militants sont eux au travail, cela ne semble pas très sérieux.
Mais aujourd’hui, la borne est encore un peu plus dépassée. Preuve en est, le mouvement qui selon le préavis de
Sud/rail National démarrait le 06/04 à 20h et qui appelait à la Grève TOUS les Services ! Sur la région Nord Pas de
Calais force était de constater qu’aucun tract appelant à la mobilisation de Sud n’était diffusé et ce matin de voir les
élus et militants Sud/rail au travail, parfois remplaçant des grévistes.
Comment peut-on se réclamer d’une Organisation Syndicale : Solidaire, Uni et Démocratique et faire son contraire ?
Nous aurions plutôt l’impression de voir des « groupuscules » indépendantistes, jouant les francs tireurs, faisant ce
qu’ils ont envi et pour le moment ce qu’ils ont envi, çà serait plus de faire capoter le mouvement, plutôt que de
travailler aux convergences pour obtenir des avancées sur les revendications des cheminots. Le Syndicat Sud Rail a
dit se désolidariser de sa Fédération, lorsque l’on est une Organisation Syndicale, normalement c’est pour se
regrouper et s’organiser pour être plus fort ! Là, ils se désolidarisent, se désunissent et ne respecte pas les décisions
démocratiques d’appel de leur Fédération ! Comprenne qui pourra ... ! !
Et les Cheminots dans tous cela ? Et dire que là où les cheminots sont unis les résultats font rêver (pas la Direction
assurément !) : ASCT PACA = 68% ; ADC Limousin = 63% ; ASCT Languedoc = 72% ; ADC Auvergne = 59.5%...
Cheminots, il est temps de dépasser les divisions, notre intérêt à tous c’est d’être UNI pour être plus fort, combattez
les divisions, venez rejoindre le mouvement majoritaire initié sur les autres régions par la CGT et Sud/rail.

Publié dans Luttes - actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

ETELLIN 10/04/2010 16:52


Militant SUD Rail sur la Région SNCF de CHAMBERY, je suis surpris par cet article du Nord Pas de Calais que je transmets à la Fédération SUD Rail.

Voir ci-dessous le communiqué envoyé de la Région de CHAMBERY où la grève a été reconductite vendredi 9/04 par 102 voix POUR 6 abstentions et 17 contre jusqu' à lundi 12/04 à l'AG du matin.
Sont dans l' action : CGT, SUD Rail, cfdtfgaac (pacsées pour la représentativité)

Gérard ETELLIN, militant Sud Rail et Solidaires 73, adhérent FSC