Je m’exprime aujourd’hui avec beaucoup d’amertume et de dégout

Publié le par FSC

Source Bellaciao


Je suis souvent resté en retrait sur beaucoup de sujets concernant le fonctionnement de mon syndicat qui est la CGT !!

Depuis le dernier congrès de l’UL CGT Alès j’ai été élu au bureau de l’union locale au coté d’une équipe dynamique, rajeunie, avec un projet clair souhaitant un changement de société en profondeur.

Depuis cette élection tout va vite à la CGT et plus rien ne parait réel, mon secrétaire d’ul est harcelé par toute les instances dirigeantes de notre syndicat qui le qualifie " de révolutionnaire", eh bien moi je dis encore heureux ! Le comble c’est que pour faire fonctionner l’ul il est obligé d’être en congé sabbatique et qu’il a appris hier que pour 2012-2013 il n’aurait pas d’heures pour animer le syndicalisme CGT sur le bassin alésien.

De plus les même qui emploient ces méthodes dirigent l’ensemble de notre CGT départementale, régionale et nationale…..

Mon camarade et frère de combat Olivier Bireaud (responsable CGT sud-est commerce et services et permanent CGT, basé sur UL d’Alès) est détruit, humilié, par une lettre d’entretien préalable à son licenciement reçu de la fédération commerce et service CGT sans raison valable.

Ces camarades que je cite sont des camarades d’actions et de dévoués à notre cause pour une société plus juste. Il n’est qu’à voir la mobilisation et le travail exceptionnel réalisé lors du conflit des retraites sur Alès et son bassin, dont beaucoup, membres de la CGT devraient prendre exemple jusqu’à nos plus hauts dirigeants !!

Nous avons toujours subi les décisions, mêmes les plus difficiles de nos dirigeants (oublie de demande de détachements, camarades traités d’anarchistes…etc...).

Mais aujourd’hui c’est clair on ne veut plus entendre le mot " lutte de classe" à la CGT l’accompagnement social correspond à l’orientation !!

Ces mêmes dirigeants qui vivent dans un autre monde et qui sont loin de la misère vécue par les citoyens, ne défendent que leurs propres intérêts sans se soucier de l’avenir de la jeunesse, des travailleurs et privés d’emplois du pays !!

Je demande au responsable, de notre union départementale du Gard, de la région et de la confédération de faire leurs valises et de prendre leur retraite bien méritée ( ?) pour ce qui sont en âge de la prendre (nous revendiquons la retraites à 60 ans) et pour les autres de reprendre le travail !!!!!!

Le vent du renouvellement va souffler, le temps des discours est fini, place à l’action que cela plaise ou non nous traiterons ces responsables comme des patrons !!!

Migliore Sébastien (30 ans) membre du bureau CGT Alès

ex salarié de Fabio Lucci licencié pour avoir mené une lutte de 72 jours

Publié dans CGT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Tourtaux 13/12/2011 20:30

Je suis scandalisé à la lecture des commentaires de caniveaux, émanant des responsables du site bellaciao, qui insultent plus bas que terre mon camarade et ami PATRICE BARDET dont je salues
l'honnêteté intellectuelle, marque dont devrait s'inspirer tout militant progressiste et syndicaliste qui se respecte.

Il est en effet honteux de voir comment sur un site de gens syndiqués à la CGT, notre camarade est insulté, site que recommandent hélas des sites tenus par des camarades.
Je ne suis pas maoïste et pourtant je publies les textes que m'adressent les camarades comme de nombreux autres textes émanant de personnes ou mouvements de sensibilités diverses, se situant sur
des positions de combat tout à fait respectables.
Mon blog est celui d'un homme qui a pour devise "LE CHEMIN DE L'HONNEUR". Je ne reconnais à personne le droit de me dicter ma conduite. Ceux qui tenteront de le faire, ne sont pas encore nés.
Quand je pense à toutes les contributions auxquelles participent depuis des années mon camarade Patrice BARDET sur le site de bellaciao et que je lis le tombereau d'immondices que celui-ci déverse
si souvent, j'en ai la nausée.
Se revendiquer de la CGT et y traiter plus bas que terre des militants qui ont fait ou font encore leurs preuves sur le terrain des luttes, est tout simplement abject et indigne d'adhérents de la
CGT.
Je rappelle que ce site m'a jeté comme un chien ainsi que des dizaines de militants de la CGT, sans même que j'en connaîsse les raisons.
Un bon camarade avait cru bien faire de poster sur ce site mon article " LA CGT A LAQUELLE J'ASPIRE". Cet article a été publié sur bellaciao et retiré quelques minutes après.
Suis-je pour autant un maoïste, un machin, un ci, un là?
Je suis un militant communiste sans carte qui en revendique fièrement l'Honneur.
Je suis également un militant de la CGT avec carte et à jour de mes cotisations.
Jacques TOURTAUX
Militant retraité CGT cheminot
Militant Communiste sans carte
Membre du CA du FSC

Coco 13/12/2011 15:32

Bravo !!!!!!!! c'est exactement mon ressenti du fond de mon petit syndicat du pays basque... alors après on fait quoi concrètement ?... c'est tous ces responsables d'ul, d'ud et de confédé qu'il
faut pousser à la retraite ou alors fonder une nouvelle cgt unie et prête à en découdre qu'il faut refonder mais on est si dispersé en France, on se sent quelquefois si seuls !

Richard.bouillet 12/12/2011 13:14

"aujourd’hui c’est clair on ne veut plus entendre le mot " lutte de classe" à la CGT l’accompagnement social correspond à l’orientation !!"
Tout est dit!

solange kramp 12/12/2011 12:27

Enfin, c'est dit...Bravo...