La grève générale paralyse Israël

Publié le par FSC

La grève générale paralyse Israël  

http://previous.presstv.ir/photo/20120208/Baqeri_d20120208090117370.jpg

L'aéroport international Ben Gurion d' Israël déserté pendant la grève (photo dossier)

Mercredi 8 février 2012   9h49 GMT

 

Les syndicats israéliens du commerce et du travail  ont lancé une grève générale pour les droits des travailleurs sur contrat, fermant les mairies, les écoles, les trains, les banques, les bureaux de poste, les aéroports et le marché boursier.



Les syndicats demandent que le ministère des Finances améliore les conditions d'emploi des travailleurs à contrat, y compris les travailleurs sociaux et des entreprises de nettoyage.

Les syndicats ont commencé à la grève mercredi après la rupture des négociations d'hier soir entre le groupe de coordination syndicale Histadrout et le ministère des finances.

L'aéroport d'Iraël, Ben Gurion International Airport, près de Tel-Aviv, a lui aussi été fermé  laissant des milliers de voyageurs bloqués.

Les hôpitaux fonctionnaient avec une capacité limitée en raison de la grève qui a été organisée par la Histadrout. Les personnels de l'Université et les travailleurs sociaux ont également rejoint le débrayage d'une journée qui est entré en vigueur à 06h00 (GMT 0400) mercredi.

Des rapports disent qu'un demi-million de travailleurs des secteurs public et privé israéliens ont  participé à la grève générale. Les syndicats accusent l'administration du premier ministre israélien Benjamin Netanyahu de ne pas réussir à améliorer les droits des travailleurs à contrat.

Netanyahu a averti qu'une grève serait contre-productive et qu'elle « ne résoudra pas le problème des travailleurs à contrat. »

« L'économie israélienne est dans une situation délicate et ce n'est pas le moment de mettre en risque la stabilité que nous avons obtenu », a-t'il dit dans un communiqué mardi.

Publié dans International

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article