LA GUERRE DES TROIS A BIEN EU LIEU

Publié le par FSC

 

LA GUERRE DES TROIS A BIEN EU LIEU

 

La commission exécutive confédérale (CE) de la CGT avait revoté : un 1er tour donnant 17 voix pour Agnès Naton, 16 pour Nadine Prigent et 15 pour Éric Aubin. Le second donnant 25 voix à Nadine Prigent contre 21 à Agnès Naton...

Mais le Comité confédéral national (CCN) a dit « NON ! » par 304 voix, contre 255 et 82 abstentions.

 

Voyons d'un peu plus près qui sont ces candidats...

 

Nadine Prigent, 54 ans, ex-Secrétaire générale de la  Fédération de la Santé et de l'Action Sociale, membre de la Commission exécutive de la CGT.

« … fière d'être issue du secteur public […] Son ascension à la CGT a été liée à celle de Bernard Thibault [...] »

… Notons que cette « fière » impétrante a été évincée de son poste de secrétaire de Fédération après 10 années d'une direction « de mains de fer » comme disent certains...

 

Agnès Naton, 50 ans, Directrice de La Nouvelle Vie ouvrière.

« Elle est au bureau confédéral, sur la même ligne que Bernard Thibault, c’est plus simple. […] Elle n’a jamais négocié, jamais porté de responsabilités importantes […] et surtout, elle a un statut de retraitée, ce n’est pas un bon signe pour défendre les salariés. »

… Notons que la ci-devant impétrante puisse savoir au moins « défendre » le contribuable puisque qu'elle déclarait dans l'Humanité (Web du 27/02/12) souhaiter « éclairer les contribuables sur les analyses de la CGT quant à l’impact de la crise sur le budget de l’État, les politiques publiques [...] »... Restant effectivement « sur la même ligne que B. Thibault » en pointant La Crise comme mère de tous les maux dont la RGPP...

 

Eric Aubin, 48 ans, Secrétaire général de la Fédération de la Construction, spécialiste des retraites.

« Plutôt réformiste, cet ancien électricien vient d'un groupe privé. Un signe supplémentaire d'ouverture... »

… Notons que le dit « groupe privé » c'est Bouygues et que l'autre « spécialité » de l'impétrant c'est d'avoir fusionné trois fédérations (construction, bois, ameublement) en une...

 

« De gros poids lourds parmi les fédérations, comme les cheminots, l’équipement, la métallurgie, les fonctionnaires (UGFF), les finances, la construction ou la chimie, de même qu’une quarantaine d’unions départementales, dont la quasi-totalité de la région parisienne, ont voté contre. Le commerce, l’énergie, les UD du Nord ou de la Gironde ont approuvé cette candidature. »

 

ET ALORS ?...

 

Faut-il y voir : une guerre des sexes ? Un conflit public/privé ? Un combat actif/retraité ? Une sécession Nord/Sud ? Une guérilla entre métiers ? Une escarmouche « Légitimistes »vs « Opportunistes »?...

 

« "Ce conflit est d'autant plus regrettable qu'il ne porte pas sur des orientations, mais purement sur des questions de sensibilité de personne", relève un analyste. »

 

BEAUCOUP DE CHOSES SAUF « LA LUTTE DES CLASSES » !!!!

 

Pour le FSC-59/62, le correspondant régional,

Commenter cet article