LA SITUATION DE L' EMPLOI EN FRANCE et EN SAVOIE

Publié le par FSC

 
Sur le site "collectifcontrelespatronsvoyous", vous trouverez l'impressionnante liste
des emplois qui disparaissent et les entreprises qui ferment (par ordre alphabétique)
 
Sur la Savoie :
 
  - ARCELOR - MITTAL à Aiton (29 salarié-es en sursis), SPIREL à St Rémy de Mne (114 sur 228)
  - METAL TEMPLE à St Michel (- 18 et autres menaces), RIO TINTO (ex ALCAN) à St Jean de Mne
    (- 179 sur 503 et incertain pour les autres car problèmes de tarifs avec l' EDF) 
  - ARKEMA La Chambre (projet de fermeture 35 salariés)
  - FRET SNCF St Jean de Mne (- 17 en 2011 après - 30 en 2010)
  - Fret SNCF Modane (non chiffré à notre connaissance)
  - Transports Routiers MORY (vente de l'entreprise nationale (- 800 emplois, annexe de Chambéry,
     pas de répercussions pour l' instant)
   - entreprise cheminées BRISACH à Voglans et Albertville : 2 licenciements éco + nomination d' un
     administrateur Judiciaire (8 salarié-es)
et certainement d'autres dont nous n' avons pas connaissance 
 
Quelques autres exemples :
 
   Véninov à Vénissieux (Rhône) : fermeture annoncée mais occupation de l' usine depuis plusieurs mois
   (89 emplois) Comité de soutien créé avec les Elus.
    H&M  Le Bourgey (St Denis) comme Chambéry qui vient d'ouvrir aux Halles, fermeture (- 280 emplois)
    Caterpillar à Grenoble  (- 600 emplois), SNCF Triage de Somain (Nord), (- 300 emplois sur 400)
    SNCF Fret France (- 6 000 emplois sur 14 000), La Poste (- 11 500 sur 272 000), regroupement
    de centres de tri, augmentation des km de tournées .....
+ voir le site.
 
Afin de manifester pour l' EMPLOI en Maurienne, un grand rassemblement est prévu
ce samedi 17 décembre à HERMILLON à 10 heures.
Renseignements pratiques auprès du CCUIC qui appelle à participer ou les syndicats
 
                                                                                  infos rassemblées par Gérard Etellin

Publié dans Luttes - actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article