LE SOMMET SOCIAL le 18/01 à L’ELYSEE ACCOUCHE D’UNE SOURIS !

Publié le par FSC

LE SOMMET SOCIAL le 18/01 à L’ELYSEE ACCOUCHE D’UNE SOURIS !

 

A la lecture des différentes presses ce matin, les Journalistes dans leur ensemble qualifient « ce sommet de sommet électoral ! »

« Il s’apparente à une opération de survie à l’approche de la présidentielle »

Comparé à l’économie allemande, sur le chômage partiel, 6 fois plus de salariés ont été placés en chômage partiel, une des rares

mesures annoncée alors que le slogan de 2007 était : « travailler plus pour gagner plus ! »

1 millier de CDD pour Pôle Emploi quand on sait qu’un agent en France doit suivre 150 chômeurs alors qu’en Allemagne, il en suit 60, baisse des charges des entreprises qui embauchent des jeunes de moins de 26 ans.

Peu d’expressions syndicales à la sortie de la maison Sarkozy sauf le MEDEF et Laurence Parizot satisfaite ! Cela résume la matinée.

 

Rien sur la TVA sociale, rien sur les chômeurs, rien sur le logement, rien sur les délocalisations et fermetures d’entreprises, rien sur le Pouvoir d’achat !

 

EN FAIT, COMME NOUS L’AVIONS PREDIT, UN SOMMET POUR RIEN !

 

La situation de l’Emploi s’aggrave : Pétroplus (Rouen), Good Yaer (Nord), Fralib (Marseille), Véninov (Vénissieux), Lejaby (Haute-Loire et Rhône), Arcelor Mittal, Rio Tinto et Arkéma (Savoie Maurienne ), la SNCF et la privatisation du Fret avec Conducteurs du Privé (fermetures de triages) et TGV privés entre l’ Italie et Paris (THELLO, filiale de Véolia), suppressions des contrôleurs dans les TER, la poste et les regroupements de centres de tri, tournées des facteurs rallongées ou supprimées, bureaux fermés ……voilà quelques exemples !

Sur le site « collectifcontrelespatronsvoyous » la très grande liste d’entreprises qui ferment, licencient, délocalisent !

 

Le Front Syndical de Classe dit : halte à toutes ces fermetures, délocalisations, restructurations.

Il faut un mouvement d’ ensemble de la classe ouvrière pour combattre "la crise financière Internationale du Système Capitaliste.

Le Front Syndical de Classe lance un appel à toutes celles et ceux qui pensent que la lutte de classes existe toujours

Pas de collaboration avec le Patronat et le Gouvernement

 

 

                                                                     Le 19/01/2012

 

 

Rappel : le Front Syndical de classe n' est pas un nouveau syndicat. C'est une association loi 1901 qui regroupe toutes celles

et ceux qui pensent que la lutte de classe est toujours d'actualité. La crise financière internationale du Système Capitaliste

s'accroit. Les ciyoen-nes ne sont pas responsables de la DETTE.

 

Voir le site "frontsyndicaldeclasse" où s'expriment les différents syndicats qui dénoncent les dérives vers le réformisme des Confédérations.

La souscription nationale continue. Pour adhérer, la cotisation est de 30 € mini.

                                                                                                                       Gérard E.

 

Publié dans Luttes - actualités

Commenter cet article