Le sport scolaire du second degré doit être conforté et pérennisé !

Publié le par FSC

APPEL des enseignants d’EPS à Vincent PEILLON, ministre de l’Education Nationale et à George PAU-LANGEVIN, ministre déléguée, chargée de la réussite éducative

Le sport scolaire du second degré doit être conforté et pérennisé !

Monsieur le Ministre, Madame la Ministre,

Dans votre lettre aux personnels de l’Education Nationale, vous avez souligné le rôle fondamental du sport scolaire et affirmé qu’il doit être valorisé et développé.

En tant qu’enseignants d’EPS - animateurs d’AS, coordonnateurs de district ou cadres de l’UNSS - dans les collèges et les lycées, nous assurons au sein des Associations Sportives scolaires et de l’UNSS l’encadrement de plus d’un million d’élèves licenciés. Notre engagement auquel vous faites appel pourra d’autant mieux se déployer que le service public du sport scolaire du second degré sera conforté par des décisions fortes :

  • Confirmation du statut particulier de l’UNSS, élément constitutif du service public d’éducation, organisé sous forme associative au sein et sous la responsabilité de l’Education Nationale dont le Ministre doit continuer d’assumer la présidence au niveau national ainsi que les recteurs et DASEN au niveau académique et départemental. Le MEN doit continuer de prendre en charge les emplois de directeur et de directrice des services  de l’UNSS ; il doit être mis fin au détachement des cadres de l’UNSS qui doivent être affectés auprès des autorités concernées du MEN.
  • Parution d’un nouveau décret confirmant et pérennisant le forfait de 3 heures consacré au sport scolaire dans le service hebdomadaire de tous les enseignants d’EPS.
  • Rétablissement de la subvention de fonctionnement allouée à l’UNSS par le MEN au moins à son niveau de 2010 et des 4 postes de cadres supprimés à la rentrée 2011 ; reconnaissance officielle de la fonction de coordonnateur de district.
  • Adoption d’un Plan National de Développement 2012-2016 qui conforte les principes fondamentaux et le sens de l’UNSS, centrés sur la rencontre sportive et la formation de Jeunes Officiels et qui promeut le fonctionnement démocratique à tous les niveaux.

Le sport scolaire du second degré contribue fortement à l’intégration, à la réussite et à l’émancipation des filles et des garçons. Monsieur le Ministre, Madame la Ministre, en répondant positivement aux attentes de la profession, vous lui donnerez les moyens de son dynamisme et de son rayonnement au sein et au service de l’Ecole de la République.

[Voir les signatures]  [Vérifier votre signature]  [Télécharger l'appel]

Publié dans Luttes - actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article