"LES FRALIB A CHAMBERY au PIED des ELEPHANTS le 22 DECEMBRE 2011 à CHAMBERY (Savoie)

Publié le par FSC

 
La venue des FRALIB à CHAMBERY (Savoie) à la rencontre des Eléphants baptisés "les 4 sans Q" a
été l'occasion d'un rassemblement populaire autour du Collectif CGT, FSU, Front de Gauche (PG, FASE,
PCF, M'PEP), NPA, Alternatifs, CCUIC et FSC de plus de 120 personnes et des militants de la CGT FRALIB.
Ils nous ont servi le Thé l' Eléphant, les tisanes Lipton de leur production dans une ambiance chaleureuse.
 
Ils nous ont expliqué leurs luttes pour sauver leur entreprise à GEMENOZ (banlieue de Marseille) qui fait
partie de la Multinationale UNILEVER que le patron commençait à délocaliser en POLOGNE et en Belgique !
Depuis septembre, les salarié-es sont rentrés en résistance avec leurs syndicats CGT et CGC.
 
A 2 reprises, les procédures de consultation sont annulées, la dernière par la Cour d'Appel d'Aix en
Provence le 17 novembre dernier.
Des salarié-es ont été licencié-es, ils-elles devront être réintégré-es, l'activité de l' usine doit redémarrer,
la production délocalisée en Pologne et Belgique revenir à GEMENOZ ! (décision de la Cour d'Appel)
 
Depuis 14 mois, ils-elles se battent face à la Direction et Unilever avec 2 jugements favorables aux
salarié-es.
 
Cette entreprise, créée en 1896 a besoin de modernisation et d' investissements
2 hypothèses :
  - soit le rachat par UNILEVER des terrains et la rétrocession pour l'euro symbolique
  - soit la prise en charge par UNILEVER des loyers, charges et taxes pendant 10 ans
UNILEVER est installé en Suisse, ce qui lui permet de passer à travers la fiscalité (67 millions d' € par an
depuis 2007 volés à la Collectivité Nationale !)
 
Donc, le dossier est en cours et les salarié-es sont déterminés à maintenir les 182 emplois à GEMENOZ.
Les salarié-es se déclarent prêts à faire fonctionner l' entreprise sous leur responsabilité   
 
L' UD CGT Savoie a pris la parole pour aussi expliquer la situation alarmante de l'Emploi en Savoie (voir
le précédent article du FSC Savoie) et a beaucoup insisté sur le rôle joué par ses syndicats.
Elle n'a pas parlé au nom du Collectif.
 
Un Elu CGT de FRALIB a refait un historique des luttes menées, des licenciements, des sanctions prises
par la Direction et la volonté des salarié-es de continuer à défendre les emplois sur le site.
Un débat a eu lieu ensuite le soir.
Une collecte a été organisée par le Collectif aux Eléphants.
Le FSC Savoie a remis un dossier aux FRALIB sur la mobilisation, les actions ainsi que le Journal n° 9.
Il a distribué un tract rédigé avec le FSC national.
  
Le rassemblement a regroupé plus de 120 personnes du Collectif plus les passant-es.
La presse locale était présente (Dauphiné), article + photo ce jour  et la télé locale "tvnetcitoyenne", site
sur lequel il y a une vidéo. 
 
Pour le FSC Savoie : Gérard ETELLIN

Publié dans Luttes - actualités

Commenter cet article