Liquidation de New Fabris

Publié le par FSC

Bonjour,
 
Dans Libération le 27/01/2010, il y a un article sur
"la liquidation de New Fabris " et la misérable "vente aux enchères" des matériels, machines, mobiliers de bureaux à CHATELLERAULT (Vienne)
La liquidation prononcée le 16 juin par le Tribunal
de Commerce de Lyon a été faite en présence d' une armée de chefs de PME locales et des commissaires priseurs chargés de cette vente pour éponger une partie des dettes de ZEN GROUPES, l' actionnaire principal.
400 lots à se partager à des tarifs défiant toute concurrence.
Les salariés présents regardent "ce spectacle de désolation"
Témoignages :
"Je suis venu voir ces charognards. Les patrons du coin ne sont pas venus, ils ont missionné leurs salariés", constate un ancien Elu du CE..
Dominique DUVAL de FO déclare : "cédez nous le tout pour 1 € symbolique par ancien salarié (ils étaient 360) Cet outil de travail, c' est le nôtre !"
Christian, 9 ans de boite, s' en prend à SARKOZY
et surtout à ESTROSI "un menteur : Il raconte qu' on a en majorité trouvé du boulot !
En réalité, 26 salariés sur 360 ont été reclassés !"
'Quant à Ségolène ROYAL, Présidente de Région, elle voudrait racheter les locaux. Pourquoi faire ? Dans la Vienne, les entreprises ferment les unes après les autres " s' inquiète un autre groupe de salariés 
Guy AYERMANN, ancien délégué CGT, a parlé de façon brève hier, chez Jean Jacques BOURDIN (temps de parole limité, bien sûr !) pour dénoncer une nouvelle fois les "patrons voyous" 
 
Et le Ministre de l'Emploi nous annonce une baisse du chômage ou l' art de manipuler les chiffres
 
De la part de Gérard ETELLIN, adhérent FSC, SUD Rail et Solidaires Savoie 

Publié dans Luttes - actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article