Motion de soutien à Ghislaine Joachim-Arnaud

Publié le par FSC

Syndicat UGICT-CGT de la CRAM Nord-Picardie, de ses Etablissements, du Service Médical, et du CRF
11 Allée Vauban 59662 VILLENEUVE D’ASCQ CEDEX
téléphone/fax 03.20.05.81.27



Motion de soutien à Ghislaine Joachim-Arnaud

Notre camarade Ghislaine Joachim-Arnaud est assignée en correctionnelle le 15 décembre par M. HAYOT, grand patron « Béké », de l’association « Respect DOM », dont le siège est à Paris 16° arrondissement, pour avoir inscrit le slogan des manifestants martiniquais en lutte contre le patronat « Matinik sé ta nou, Matinik sé pas ta yo, an bann bétché profité, volé, nais ké fouté yo déwo. Kemba ta la fok nou kontinié » (La Martinique est à nous ; une bande de békés, profiteurs, voleurs ; on va les foutre dehors ; ce combat doit continuer).

Notre camarade est accusée de «provoquer à la discrimination, à la haine ou à la violence à l’égard d’un groupe de personnes en l’occurrence les békés, à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non appartenance à une ethnie, une nation ou une race déterminée ».

- N’en déplaise à Monsieur HAYOT ; Béké n’est pas une « race déterminée », ni une ethnie, ni une nation.

- N’en déplaise à Monsieur HAYOT, la Martinique n’appartient pas aux patrons colons !

- N’en déplaise à Monsieur HAYOT, partout les syndicalistes et travailleurs en lutte visent à chasser les patrons !

- N’en déplaise à Monsieur HAYOT, le slogan des Martiniquais est juste !

- N’en déplaise à Monsieur HAYOT, nous disons aussi « TOUT EST A NOUS, RIEN N’EST A EUX, TOUT CE QU’ILS ONT, ILS L’ONT VOLE »

- N’en déplaise à Monsieur HAYOT, nous ne vous devons pas le « respect » !

- N’en déplaise à Monsieur HAYOT, les Martiniquais ne sont plus des esclaves !

NOUS NE VOUS LAISSERONS PAS CRIMINALISER L’ACTION SYNDICALE !
NOUS NE VOUS LAISSERONS PAS TENTER DE RETABLIR LE « CODE NOIR »

fait à Villeneuve d’ASCQ

Pour le syndicat Ugict-CGT


Patrice Bardet

 

 

comitedesoutien.sgcgtm@orange.fr 

 

http://socio13.wordpress.com/2010/12/14/martinique-ghislaine-joachim-arnaud-face-a-la-justice-coloniale/#more-28036

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article