MOTION DE SOUTIEN AUX SALARIES DE RADIO FRANCE EN GREVE

Publié le par FSC

(Bellaciao)

PNG - 14.9 ko

Les syndicats de la Fédération nationale des syndicats du spectacle, de l’audiovisuel et de l’action culturelle Cgt réunis en Comité Fédéral National les 18 et 19 juin 2012 apportent leur soutien à la lutte des salariés de Radio France contre « le redéploiement » des postes, synonyme de remise en cause des qualifications et des rémunérations, contre l’abus du recours aux contrats précaires, pour l’embauche en CDI et pour un véritable service public de la radio.

Paris, le 18 juin 2012

 

 

 

 

CGT Radio France

 

18 raisons de faire grève
le 18 juin
Parce que :
􀂃 Tu es surchargé-e de travail parce que ton collègue parti (en retraite, en congé, sans solde, en maladie, ailleurs…) n’a pas été remplacé.
􀂃 Tu es surchargé-e de travail parce qu’on t’attribue de nouvelles activités qui s’ajoutent à ce que tu faisais avant.
􀂃 Tu es surchargé-e parce que tu travailles dans une nouvelle activité sans moyens pour l’exercer.
􀂃 Ton métier n’a plus de sens parce que pour réaliser les nouvelles activités sans effectifs supplémentaires, on a décidé que ton métier devait « évoluer » vers des tâches qui n’ont plus rien à voir avec ta qualification. Que pour ce faire, tu dois abandonner ton coeur de métier.
􀂃 Tu es traité-e de ringard-e juste parce que tu n’imagines pas l’évolution de ton métier comme eux.
􀂃 Tu es traité-e de psychorigide parce que tu marques des limites aux « missions » qu’on veut te voir prendre en charge.
􀂃 Tu es fier-e de ton métier mais on t’empêche de l’exercer comme tu aimes le faire c’est à dire bien.
􀂃 Tu as envie que ton métier évolue et que pour toi évolution n’est pas synonyme de régression.
􀂃 Tu ne veux pas que ton métier disparaisse dans une explosion d’emplois imaginés dans des négociations qui n’en sont pas.
􀂃 Ta personne, ton travail méritent respect et considération.
􀂃 Tu as droit à des conditions de travail correctes car le travail doit être adapté à l’homme et non l’homme au travail.
􀂃 La relation normale de travail est le CDI et non la précarité.
Et puis parce que :
􀂃 Pour toi service public signifie quelque chose.
􀂃 Toutes ces nouvelles activités méritent d’être mieux traitées, méritent des moyens nouveaux.
􀂃 Tu t’es laissé dire que « le changement c’est maintenant ! »
􀂃 Le ringard c’est pas toi !
􀂃 Le psychorigide c’est pas toi !
Et puis parce que l’avenir, c’est toi !!!
Paris, le 14 juin 2012

Publié dans Luttes - actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article