NAO CONSTELLIUM : LA GRÈVE EST LANCÉE POUR L'AUGMENTATION DES SALAIRES

Publié le par FSC


Le mercredi 8 février 2012, s'est déroulée une réunion de négociation sur les salaires. Les salariés
étaient appelés par la CGT et FO à observer une grève de 4 h en fin de poste. Ce mouvement a été
très suivi à Issoire ainsi qu'à Neuf Brisach.
Suite à cette journée, les deux syndicats ont organisé des réunions d'informations (payées) pour
consulter les salariés sur la suite à tenir, par rapport aux propositions.
Il a été décidé d'appeler à partir du lundi 13 février à 1 h 00 de grève sur les postes du matin et de
l'après-midi, idem pour le mardi, avec appel sur le poste de nuit à 4h fin de poste. Rendez-vous a
été pris pour le mercredi 15 février à partir de 8h à l'entrée de l'usine pour organiser des débrayages sur
la journée avec un point fort entre 11h30 et 13h30, suivit de débrayage sur le poste de l'après-midi. La
CGC elle aussi a appelé a 1h 00 lundi de 11h à 12h, et mercredi de 11h à 12h.
La revendication commune prise en concertation avec les salariés, partagée par la CGT et FO est de
3,5% d'augmentation générale avec un talon mini de 70 €.
Les piquets de grève s'organisent depuis le 14 février sur les sites tandis que les délégués portent les
revendications, dans les négociations parisiennes. Face aux propositions de la Direction de 2,1%
d'augmentation générale (AG) et de 0,6% d'augmentations individuelles (AI), les revendications des
salariés portaient sur une revalorisation générale de 3,5%, ou de 70€.
Mercredi 15 février, environ 400 salariés (ouvriers et cadres) étaient donc rassemblés à Issoire,
dans l'attente des infos de la négociation avec la Direction.
Les grévistes étaient déterminés et attendaient que l'équipe de l'après-midi prenne le relais.
· A 09 h 00, la Direction proposait + 2,3 % d’AG et + 0,6 % d’AI avec un talon minimum de 40€ ;
· A 12 h 00, AG / + 2,4 %, AI / +0,7 % et talon de 42 € ;
Le mouvement a repris jeudi 16 février :
· AG / + 2,55 %, AI / + 0,75 %, talon 50 €
Après l’arrêt des négociations, les salariés des deux sites sont consultés, notamment sur la poursuite
de la grève, lundi 20 février, pour la réouverture de négociations.

Publié dans Luttes - actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article