Non à la fermeture de la raffinerie des Flandres

Publié le par FSC

Ainsi les Total ont-ils été accueillis dans la « tour Total » par les CRS et les gazs lacrymogènes.

Il faut dire que les patrons de l'entreprise étaient en train d'annoncer la fermeture de la raffinerie des Flandres, accompagnant cette annonce de quelques promesses qui ne peuvent faire oublier l'essentiel : la destruction de l'industrie et de l'emploi, au nom du profit maximum.

 

Le Front Syndical de Classe réitère son soutien aux Total de Dunkerque et son appel à développer la solidarité avec eux.

Signons massivement l'Appel national à comité de soutien. Soutenons-les financièrement (Chèques à l’ordre de :Intersyndicale RF TOTAL Adressé à : Intersyndicale TOTAL SUD – CGT – FO Raffinerie des Flandres. Route du Fortelet Mardyck 59279 BP 26).

 

Mais, alors que tant d'usines ferment, que la protection sociale déjà affaiblie est dans la ligne de mire, que les services publics, leurs agents et à travers eux les services rendus à la population sont méthodiquement cassés..., la meilleure solidarité, ainsi que la seule réponse gagnante pour le monde du travail, est l'union et le développement des luttes en cours dans un « tous ensemble en même temps » contre le pouvoir de Total et des grands groupes capitalistes, leur gouvernement et leur UE.

 

FSC, 8 mars 2010

Publié dans Luttes - actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article