Nous sommes tous des CGT Thyssen Krupp

Publié le par FSC

Camarades et amis,


trouvez ci dessous l'appel de nos camarades de Thyssen Krupp et en pièce jointe l'appel des 5 Unions Locales d'Auchel-Béthune-Bruay-Lillers-Béthune, à se mobiliser en masse le 16 février à 8h00 sur la Grand'Place de Béthune d'où nous partirons en cortège pour accompagner nos camarades...


SOYONS TRES TRES NOMBREUX, NOTRE SOLIDARITÉ EST NOTRE ARME CONTRE LA RÉPRESSION ( les peuples tunisiens et égyptiens viennent d'en faire la démonstration)


 

LES 5 ULs ( à diffuser sans modération à l'ensemble de vos contacts)


 

dans les prochaines heures, des numéros de fax et des courriels seront donnés pour exprimer le dégoût de ces infâmes convocations qui criminalisent le mouvement social de résistance !

----------------------------------------------------------------------------



L'Union d'une Minorité de Pourris veut se venger et réclament des têtes !


Avec l'aide de la direction d'UGO et des renseignements généraux, l'UMP semble être à l'initiative de la convocation que CINQ camarades du syndicat CGT de THYSSENKRUPP UGO viennent de recevoir pour être auditionné au commissariat de BETHUNE le Mercredi 16 février 2011 à 9H.

 
Cela fait suite à l'audition du
secrétaire CGT de THYSSENKRUPP UGO, entendu il y a plusieurs semaines et qui doit comparaitre au TGI de BETHUNE le 7 mars 2011 à 16H (rappel à la loi et demande de 500€ de DI) suite à la plainte de M FLAJOLET!

Les
pourriticards peuvent vous imposer jusqu'à deux ans de travaux forcés (retraite), mais interdiraient aux travailleurs de pouvoir exprimer leur colère !

Nous appelons tous ceux et celles qui sont libres et qui peuvent se liberer ce jour là, de se mobiliser et de rejoindre les camarades, afin de montrer avec détermination que nous n'accepterons pas la criminalisation des luttes sociales qui sont menées partout en France !  


ON COMPTE SUR VOUS !

Appel des signataires : Karim Benderradji/Alain Cazier/Laurent Chevalier/ Guy Debeer/Christophe Duval/Mickael Roussel/Bruno Thorel.



--
Visitez : http://www.liberez-les.info/

 

Les Syndicats de Unions Locales CGT

d’Auchel-Béthune-Bruay-Isbergues-Lillers

dans l’unité d’action !

APPEL

Le mercredi 16 février à 9h00, 5 ou 6 camarades de la CGT de Thyssen Krupp d’Isbergues sont convoqués au commissariat de Béthune pour y être auditionnés 3 mois après la fin du conflit sur les retraites.

 

Les convocations ont été envoyées volontairement à la dernière minute pour nous empêcher d’organiser la solidarité avec nos camarades, alors démontrons notre capacité à rassembler rapidement nos forces contre cette incompréhensible répressions à rebours.

 

Nous appelons l’ensemble des syndicats, des élus, des mandatés, des camarades, des organisations syndicales, des partis et mouvements politiques progressistes, à être présents dès 8h00, sur la Grand-Place pour se diriger en cortège vers le commissariat de Béthune.

 

Derrière cette convocation de nos camarades, nous sentons la haine de Monseigneur Flajolet contre la CGT, elle est si forte que nous voyons venir la vengeance venue de St Venant et de Matignon.

 

Les 5 Unions Locales d’Auchel, Béthune, Bruay, Lillers et Isbergues unies dans un front solidaire et populaire de luttes depuis un an, ont marqué l’année 2010 par leurs actions spectaculaires, les manifestations de masse, et leur détermination à refuser le recul social imposé par les amis friqués de l’Union de la Minorité Patronale.

 

A aucun moment, il n’y a eu des débordements incontrôlés, tout était réfléchi et organisé par les directions syndicales de nos 5 Unions Locales, et nous l’avons assumé jusqu’au bout et nous l’assumons encore aujourd’hui.

 

A plusieurs reprises, notamment avec la jeunesse ralliant le mouvement, la CGT a su prendre ses responsabilités en encadrant les lycéens en lutte dans toutes les villes de notre arrondissement, et il n’y a pas eu de casse… La hiérarchie de la  police de Béthune semble déjà avoir oublié cela.

 

Le béthunois serait-il un laboratoire de la répression antisyndicale à rebours ?

 

La sous-préfecture a-t-elle eu vent que nos Unions Locales, toujours en union de lutte, allaient dans les toutes prochaines semaines, redémarrer un combat visible contre la régression sociale imposée par l’UMP sur ordre du MEDEF ?

 

Que l’Etat et son appareil policier le sachent, nous ne laisserons pas faire, nous ne laisserons pas nos camarades, ciblés par cette répression comme des voyous, se faire lyncher par sa vindicte répressive et la haine antisyndicale.

 

Nous sommes tous des combattants pour le progrès social, nous sommes tous des CGT Thyssen !

 

Sarko, Fillon et Flajolet, l’UMP et le MEDEF… ne nous feront pas taire, qu’ils le sachent aussi !

 

Une conférence de presse sera organisée en direct du rassemblement devant le commissariat de Béthune ou à ses abords, car nous savons déjà que l’appareil répressif sera déployé pour nous empêcher d’approcher du commissariat.

 

Alors CAMARADES, toutes et tous à Béthune le mercredi 16 février à 8h00 sur la Grand’Place, avec les drapeaux, les vuvuzelas, les tambours….

 

Qu’il pleuve, qu’il vente, qu’il neige ! SOYONS TRES NOMBREUX !

 

Commenter cet article