Ouverture du congrès de la FSM

Publié le par FSC

P1040631.JPG

 

 

Mercredi 6 avril 2001, s'est ouvert à Athènes le 16e congrés de la Fédération Syndicale Mondiale (FSM).
Près de 800 délégués représentant plus de 100 pays.
Les premiers orateurs (Inde, Colombie, Afrique du Sud, Grèce, Syrie et Cuba) ont témoigné contre la crise capitaliste, les guerres impérialistes et fait part de la nécessité de la lutte des peuples contre les politiques d'austérité.
Par leur présence des personnalités grecques (vice-président du Parlement, maires d'Athènes et du Pirée ...) ont souligné l'audience et la représentativité acquise et par la FSM et par le syndicat de classe grec (le PAME).
Des milliers de grecs, et parmi eux de très nombreux jeunes dans la lancée des puissantes luttes de cet automne ont marqué cette séance inaugurale par des slogans et des chants enthousiastes et combatifs .
Avec près de 70 millions de membres la FSM constitue une alternative sérieuse au syndicalisme de compromis contrairement aux idées reçues.
Des syndicats de différents pays rejoignent la FSM comme adhérents ou comme observateurs; citons l'Inde, le Portugal et le Bangladesh.
Le Front Syndical de Classe continuera jusqu'au 10 avril à rendre compte de ce congrès de révolte et d'espoir!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article