PSA : "l’Etat a les moyens d’interdire la fermeture" d’Aulnay

Publié le par FSC

La CGT d'Aulnay répond à F. Hollande

 

samedi 14 juillet 2012

 

Le responsable syndical CGT à l’usine PSA d’Aulnay-sous-Bois, Jean-Pierre Mercier, a jugé "insuffisants" samedi les propos de François Hollande sur le plan social au sein du groupe, estimant que l’Etat avait "les moyens d’interdire la fermeture" du site et "les licenciements".

 

"Le seul point commun qu’on a avec François Hollande, c’est la reconnaissance du fait que Peugeot a menti pendant 12 mois à l’opinion publique. Les dirigeants avaient décidé de fermer l’usine d’Aulnay dès 2010, la fermeture de l’usine n’a rien à voir avec la baisse des ventes en 2012", a dit M\. Mercier à l’AFP.

"Pour le reste", les propos du chef de l’Etat sont "insuffisants", a poursuivi le leader syndical.

 

"Pour nous, l’Etat a les moyens d’interdire la fermeture de l’usine et les licenciements. Récemment, il a interdit à Peugeot de vendre près de 200.000 véhicules à l’Iran, qui est le premier marché international de Peugeot. S’il peut faire cela, il peut interdire les licenciements", a-t-il affirmé.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article