Quand la CGT prend ses responsabilités d’organisation syndicale historique !

Publié le par FSC

Quand la CGT prend ses responsabilités

d’organisation syndicale historique !

 

Des militants CGT s’adressent aux instances de la région Nord-Pas de Calais, des départements du Nord et du Pas de Calais, aux unions locales, aux unions professionnelles de la CGT.

 

«Si nous devions arrêter cette activité à Dunkerque, nous nous sommes engagés à maintenir le site en activité et à reclasser les salariés sans aucun licenciement» (Déclaration à l’AP, de Christophe de Margerie, PDG de Total le 19 février 2010).

 

« Aucune fermeture des raffineries Total n'est envisagée en France » (Déclaration à l’AFP, de Christian Estrosi, Ministre de l’Industrie, le 20 février 2010)

 

« Aucune autre raffinerie du groupe en France que celle des Flandres, près de Dunkerque, n’est concernée par un projet de fermeture et  le raffinage est et restera au cœur des activités du groupe pétrolier » (Déclaration du porte-parole de Total le 21 février 2010)

 

Alors que l’avenir professionnel de 380 salariés de l’Usine des Flandres, est menacé, et que 2500 salariés des raffineries sont en grève générale illimitée et reconductible, pour refuser la fermeture d’un site… c’est à coup de déclarations contradictoires que les exécutants politiques du capital et les laquais libéraux du patronat, se renvoient une « patate chaude ».

 

380 salariés de l’Usine des Flandres + 2000 dont l’avenir est directement liés à l’activité de la raffinerie, dans une région complètement démantelée par la crise économico-financière… ne semblent pas encore assez suffisant…

 

Les salariés des usines automobiles et des équipementiers mis au chômage partiel, les menaces qui pèsent sur les salariés des entreprises du btp et de la métallurgie en régression de commandes, les usines de la chimie et de l’agroalimentaire qui ralentissent les productions et ajournent les investissements… ne semblent pas encore suffisant…

 

Les suppressions massives de postes dans l’Education Nationale, à la Poste, dans les Hôpitaux, l’externalisation et la privatisation qui menacent tous les services publics nationaux, régionaux et territoriaux, le chantage à l’emploi dans les associations et organismes liés à la personne, suite aux annonces de la réduction drastique des subventions, la montée infernale des chiffres du chômage et de la précarité, le retour de la xénophobie et du racisme ordinaire… ne semblent pas encore suffisant…

 

Des conditions de vie de plus en plus dégradées, un  pouvoir d’achat en berne depuis 20 ans, un processus de déshumanisation du travail et des relations collectives au travail, des conditions de travail qui se détériorent de plus en plus, la multiplication des accidents du travail mortels et graves, l’augmentation des maladies professionnelles, l’individualisation du travail, la mise en concurrence des travailleurs, privé/public et dans l’entreprise et les services (salaires-acquis-retraite-sécurité d’emploi…), la remise en question des conventions collectives et des statuts … ne semblent pas encore suffisant…

 

Nous, militants syndicaux CGT dans les entreprises privées et les services publics ou parapublics, militants syndicaux CGT de l’interprofessionnel dans les Unions Locales, militants syndicaux CGT de progrès social et de luttes pour les légitimes revendications exprimées par les travailleurs du privé et du public, privés du droit au travail, retraités…mais aussi par la jeunesse, nous faisons un appel.

 

 

Nous, militants syndicaux CGT, prenons nos responsabilités vis-à-vis des travailleurs et demandons aux instances CGT des départements du Nord et du Pas de Calais (UD-CR-US-UP-UL) qu’elles organisent une assemblée générale extraordinaire avec l’ensemble des dirigeants des structure, pour préparer collectivement et sur des bases de classe et de masse, les conditions de la grève générale dans la région.

 

Sur fond de repères revendicatifs de base, de classe et de masse, liés aux réelles aspirations des travailleurs salariés, précaires ou sans emploi, jeunes et retraités : travailler dans des conditions correctes, avec des emplois stables et salaires pour vivre dans la dignité : se soigner sans contrainte : s’éduquer sans contrainte : se cultiver sans contrainte : profiter d’une retraite pleine et entière sans contrainte : se loger sans contrainte : se nourrir décemment : se déplacer …

 

Les salariés de Total se sont mis en grève nationale pour défendre l’emploi de leurs collègues de Dunkerque et ainsi éviter l’effet domino des fermetures de raffineries. La direction et le gouvernement tente d’éteindre un incendie avec des promesses et des espoirs !

 

La CGT doit maintenant passer à l’offensive : c’est agir face à un gouvernement, une majorité, un patronat, complètement décomplexés, pour gagner des droits collectifs et des acquis sociaux sur la base des revendications… ou subir la revanche du grand capital, par la déshumanisation de la société, par l’individualisme et la division, par la concurrence entre travailleurs eux-mêmes.

 

La CGT de la région Nord – Pas de Calais, 22ème région française dans le classement de la précarité, de la maladie, de l’espérance de vie, des inégalités…. doit entreprendre la création d’un rapport de force sur la base des repères revendicatifs.

 

Lutter sur la base des revendications de base des travailleurs portés par une CGT de combat, de classe ou de masse, dans une région qui fait partie des 10 premiers territoires industriels du monde en terme de rentabilité, de productivité et de rapports financiers par individu… voilà notre différence, voilà ce que les travailleurs attendent, et les salariés de Total le démontrent aujourd’hui.

 

NON A LA FATALITE, NON AUX PLANS DE DESTRUCTION DES EMPLOIS, NON AUX RETSRUCTURATIONS, NON AUX PRIVATISATIONS, NON A LA PRECARITE DE MASSE…

 

Pour que la CGT prenne ses responsabilités d’organisation syndicale historique !

 

 

Les camarades CGT :

 

 

 Nom :                                     Prénom :                                  Entreprise :                          Signature

Publié dans CGT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

lyncb6zg3i 14/12/2019 13:44

is the abbreviation for “Father” – a Catholic priest.