Réduction des effectifs de la fonction publique , ou la mise à bas de la Sécurité Sociale solidaire : place aux clients !

Publié le par FSC

 

par Pb Pbjco,



Ce que l'on sait moins, parce que les gouvernements ne s'en vantent jamais, c'est que la "politique" ultra-libérale de réduction des effectifs ( la RGPP de Sarkozy) atteint TOUS les services publics.

Parmi ceux-ci, la Sécurité Sociale. Par exemple, dans la branche retraite : 1 remplacement pour deux départs branche maladie :  1 remplacement pour trois  départs, fusions des CPAM, des URRSAF, CAF qui sont désormais départementalisées ; de plus, pour la  période 2009-2013, des objectifs absolus de réductions d'effectifs sont fixés : dans la CARSAT Nord Picardie, ce sont encore plus de 50 postes qui étaient à rendre avant fin 2013. La réduction supplémentaire de 2,5% va encore diminuer d'une cinquantaine de postes son effectif.



Alors, ne vous plaignez plus de ne plus pouvoir rencontrer un technicien conseil, une assistante sociale, etc....



Désormais, la Sécu compte sur des robots informatiques : des écrans à distance remplaceront les contacts physiques.Vous avez un problème ? on vous dirigera vers des numéros d'appel surtaxés, gérés par le privé.



Ne vous étonnez pas si dans peu de temps vous entendrez au bout du fil un drôle d'accent : ce sera peut être l'accent bulgare, ce charmant pays où le SMIC est à 122 euros par mois !



Eh oui, un employé de Sécu, embauché avec un bac+2 minimum après une sélection drastique est
encore trop cher, avec un salaire conventionnel inférieur au SMIC !!!!



Alors, là aussi, on ne remplace plus les malades, les maternités, etc....

Pour remplacer les CDI en interne, on fait désormais  appel à ces sociétés d'esclavage que sont les agences d'intérim, où les salariés sont totalement jetables, même pour des emplois de cadres !



Au plus grand profit de quelques capitalistes ..... même si ça coûte au final deux à trois fois plus cher qu'un salarié de la Sécu, l'important, c'est qu'on réduise les effectifs....



Allez les assurés sociaux, vous allez bientôt danser, vous aussi !!!! Les directions de la Sécu vous appellent d'ailleurs des "clients" !!!

Rappelez vous, un "client", cela n'a pas de droits sociaux, cela "consomme" un service qu'on daigne lui fabriquer..... Ce "service" est de plus en plus directement mis en concurrence avec les assurances privées.



Allez, les frais de gestion de la Sécu sont de moins de 3,5% , ceux des assurances et "mutuelles" de 25% : eh, oui, ces dernières doivent rémunérer... leurs actionnaires !



L'assurance maladie solidaire  rembourse de moins en moins, mais vous n'avez encore rien vu avec la saignée qui s'annonce pour 2013 !!!!



Savez-vous par exemple que déjà les soins aux personnes âgées sont de moins en moins remboursés, mais qu'on aide les vieux nécessiteux de +65 ans avec une prime de 500 euros pour se payer une assurance privée ( vous savez, du genre de celle de frère de Sarkozy, Guillaume ! )



Vous souvenez vous que les "socialistes" ont créé la CMU ?



Fort bien !



Mais.... il y a un MAIS......



Croyez vous que la CMU, c'est la Sécurité Sociale ?



Erreur sur toute la ligne, c'est le "marché du pauvre" donné aux requins de la finance!!!!

Ces requins de la finance que sont les assureurs privés, et mutuelles, ceux la même contre qui la Sécurité Sociale solidaire a été crée en 1945 !!!!



____________________________________________________




Connaissez-vous Ambroise Croizat ?

C'est tout simplement le fondateur de la Sécurité Sociale (avec Pierre Laroque) !



Ambroise Croizat, 60 ans après sa mort : une émission formidable de "Là-bas si j'y suis" sur France Inter, à écouter absolument. (en archives 2011 )
Militant syndical, membre du Parti communiste, ministre de 1945 à 47, il fut le principal instigateur de la Sécurité Sociale en France, l’un de ceux qui ont institué les conventions collectives, le système des retraites, les comités d’entreprise, la médecine du travail tout ces "conquis sociaux" que les néo-libéraux au pouvoir s’emploient à
détruire par tous les moyens depuis des années.
Si Croizat est méconnu en France, si nous ignorons tout de notre propre histoire sociale, ce n’est pas un hasard. C’est le résultat d’un combat idéologique et politique dans lequel chacun doit choisir son camp mais où la neutralité est impossible. Minuscule victoire, lors de la première diffusion de cette émission, nous disions que le nom d’Ambroise Croizat ne figurait pas dans le Larousse ni dans le Robert. Mais, victoire, au terme d’une longue lutte menée par la CGT, ce nom figurera désormais dans les dictionnaires...
Un reportage de François Ruffin, avec l’historien Michel Etiévent.


______________________



Le Figaro se frotte les mains.....





http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2012/06/28/20002-20120628ARTFIG00718-les-effectifs-publics-devront-bien-baisser-de-25-par-an.php



Les effectifs publics devront bien baisser de 2,5% par an


Le gouvernement confirme la coupe des effectifs entre 2013 et 2015, sauf
dans l'Éducation, la Justice et l'Intérieur. Et demande aux ministères
de réduire leurs dépenses de 7% en 2013 puis de 4% en 2014 et en 2015.


(....)

 

Publié dans Luttes - actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article