Section Cgt Orly Nord. COLLECTIF toujours debout : A CEUX QUI SE POSENT LA QUESTION, ON EST TOUJOURS LA !!!

Publié le par FSC

Section Cgt Orly Nord. COLLECTIF toujours debout !

Deal, coalition, purge,

Exclusion de vos représentants par la CGT Air France, Répression de la Direction…

 

A CEUX QUI SE POSENT LA QUESTION, ON EST TOUJOURS LA !!!

 

Cela ne peut plus durer et c’est avec regret que nous faisons ce tract pour dénoncer les pratiques scandaleuses et les attaques auxquelles nous devons faire face de la part de la CGT DGI et DRH depuis 1 an.

 

Nous avons toujours milité pour une CGT de proximité, pour un syndicalisme de terrain, porteur de valeur de solidarité, d’unité de transparence et démocratique et bien sur de lutte. Cette conception était connue de tous, elle était la caractéristique de notre section syndicale disponible pour le personnel, porteuse de revendication salariale et de défense de l’emploi, et farouchement défenseur de notre site industriel. Elle porte en elle l’histoire sociale d’Air France 1968/1975/1988/1993 etc. Nous avons toujours fait appel aux personnels pour se mobiliser sur ces thèmes ô combien nécessaires pour le bien être de chacun. Les personnels montraient leur attachement aux militants, à leur dévouement, leur honnêteté reconnue en plaçant notre section CGT d’Orly Nord comme première organisation syndicale.

Les changements que l’on voulait nous imposer d’en haut n’ont jamais été notre conception. Les syndiqués ont refusé dans leur grande majorité un recentrage pour un syndicalisme de compromission d’accompagnement voire sectaire et anti-démocratique et bien sur bureaucratique. Rappelez vous le fameux accord secretsigné par deux secrétaires nationaux de la CGT Air France avec la Direction dans le conflit des signatures… nous avons été en désaccord avec l’accord salarial de 2008 signé par la CGT alors que nous étions en conflit sur le sujet. Comme nous avons condamné le silence CGT Air France au CE et CCE sur la mise place de la chaîne 320 à Royal Air Maroc, même passivité face aux PNT qui ont réduit leur financement au CCE, et maintenant le boulot quitte le centre de tous les côtés.

Nous refusons la dissolution de notre section car cela bafoue toutes les règles statutaires et démocratiques : adhérents non consultés car attachés à leur section syndicale de proximité, exclusion avec motifs bidons.

 

Pour nous museler, et cacher la vérité, ils nous ont retiré les mandats de délégués syndicaux dans un premier temps (juillet 09), ils organisent notre exclusion dans un deuxième temps car nous avons continué à défendre les salariés avec nos mandats de Délégué du personnel et CHSCT qu’ils ne peuvent retirer.

 

Oui il y a deux CGT, la votre celle des personnels la CGT/Orly nord que vous avez toujours connue avec les délégués du personnels à vos Côtés. Puis l’autre, celle sous contrôle de la direction DGI.

 

Récit rapide d’une saloperie sociale et syndicale.

 

PETIT RAPPELLes syndiqués de la CGT ORLY NORD réunis en assemblées en présence de leur Union locale et département, ont réaffirmé en mai 2009 leur opposition à la dissolution de leur section. Ceci à une écrasante majorité. La section du Bourget aussi refusait cette stratégie syndicale contraire aux intérêts des salariés.

En dépit des règles de démocratie et du respect des statuts, la CGT Air France décidait en juin 2009 la dissolution des 5 sections de la maintenance industrielle, au profit d’une seule section DGI. Sans demander bien sur, l’avis des syndiqués d’Orly Nord et du Bourget.

Ainsi la direction obtenait de la CGT une réponse positiveà sa vieille revendication de ne plus avoir des syndicats CGT de proximité, trop proches des personnels et disposant d’autonomie, trop gênants au profit d’un syndicalisme centralisé et d’accompagnement, de magouilles au sommet et arrangements entre amis.

 

DEAL AVEC LA DIRECTIONLe deal avec la direction est simple, après avoir accordé ses distributions de promotions pour les bons élus du CE et des points à certains, voire des avantages et privilèges pour d’autres, elle poursuit sa politique en proposant à la CGT DGI pour la création de la section unique et la dissolution des sections de proximité, des heures de mandats et des billets R1 supplémentaires. Courrier direction du 23/6/09.

 

CHASSE AUX MILITANTSA peine la section CGT DGI créée, la chasse aux militants démarrait de plus belle. En juillet 2009 sans aucune information, la CGT DGI retirait le mandat syndical du secrétaire de section Orly Nord, alors que celui ci était en congés. Une belle vacherie, une belle saloperie. Un acte de mépris rarement égalé. Bravo les syndicalistes.

 

Dans la foulée un email du DRHest envoyé afin de demander le flicage des militants déchus de leur mandat. Cet email stipule, que les ex-délégués syndicaux ne pourront plus bénéficier de protection syndicale en cas de licenciementà partir de janvier 2010. Bien évidemment le retrait des mandats syndicaux avait pour objectif de cibler les militants à pourchasser, et donner le feu vert à la direction pour lancer la chasse aux militants.

L’ensemble des délégués du personnel d’ORLY SNMSAC/ SUD/ CFDT / FO ont condamné ce mail scandaleux et discriminatoire en réunion mensuelle DM, ils ont pointé du doigt l’acharnement contre les militant CGT d’Orly Nord déchus par la CGT DGI. Nous nous félicitons de leur soutien. Mais Il est à noter que les deux délégués CGT DGI ne se sont pas associés à cette condamnation, un silence qui en dit long.

 

LA DIRECTION COMPLICELa section unique DGI demande à la direction de ne plus accepter les cahiers de revendications de vos délégués du personnel CGT ORLY NORD. La direction bien sur accepte, saute sur l’occasion et refuse de prendre dans les secteurs les cahiers de revendications de vos délégués du personnel ORLY NORD. Ainsi la direction officialise son soutien et ses magouilles avec la nouvelle section unique DGI.

 

PILLAGE DE LA SECTIONLa section unique DGI organise le pillage de la section d’Orly Nord. Avec la direction MAJO, ils changent les serrures des portes y comprit à EOLE. Ferment les comptes bancaires de la section, détournent 15000euros, trésor de guerre des syndiqués de la section, récupèrent les machines à imprimer, les tracts, les sonos.

 

LA PURGE S’ELARGIE AUX COLLEGUES DU HN6 La direction profite du transfert de l’activité du HN6 pour muter les représentants du personnel au CHSCT HN6 Sylvain et Xavier qui la gênent. Retrait sur salaire et mutation sur Roissy et ceci avec l’accord de la section unique DGI, pire elle négociera avec la direction dans leur dos (déclaration du DRH au CE ; lire les minutes). Au moment où nos deux collègues gagnent leur procès sur une expertise dans le cadre du dit transfert.

La section CGT DGI ensuite se sépare de Guy Blin en lui retirant ses responsabilités sur Orly Nord, car trop revendicatif et proche de nous et des copains du CHSCT du HN6 qui viennent d’êtres mutés. Aujourd’hui ce copain est muté, la aussi de force, sur Eole, alors qu’il travaillait sur avion avant d’être permanent syndical.

 

EXCLUSION. La CGT Air France section DGI poursuit sa purge en excluant maintenant 8 militants, Pascal Boutet, Christophe Champault, Jacky Cordier, Philippe Côte, Imbault Christian, Joël Le Jeannic, Didier Lemeur, Daniel Malafosse. 6 délégués du personnel, deux délégués CHSCT (heureusement ils gardent leur mandat.)

 

UN SYNDICALISME DE SOUMISIONEn excluant ces militants, la CGT AIR FRANCE veut envoyer les militants et représentants du personnel en pâture à la direction. Elle envoie un signe fort pour montrer que la CGT prend un virage pour un syndicalisme hyper centralisé et d’accompagnement. Cette exclusion montre à quel point la CGT DGI d’Air France a perdu ses valeurs originales, au profit d’un syndicalisme complètement déshumanisé et technocratique, loin du terrain, loin des personnel, mais proche des patrons, et qu’elle se moque des problème du site d’Orly Nord.

 

NOUS SOMMES DEBOUT, VOUS POUVEZ COMPTEZ SUR NOUS COMME ON COMPTE SUR VOUS.

LA SECTION D’ORLY NORD N’EST PAS MORTE, NOUS SOMMES TOUJOURS LA !

Notre section existe toujours, nous sommes restés unis et solidaires, contrairement à ce qu’ils disent. Vos délégués du personnel CGT Orly Nord ont toujours leur mandat pour lequel vous avez voté ils ne peuvent pas nous les voler, vous avez aussi les représentants aux CHSCT, nous avons grâce à l’alliance SNMSAC /SUD /CFDT obtenu des postes dans tous les CHSCT que refusait de nous donner la CGT DGI, alliée à FO et CGC.

 

Ce que nous allons faire dans un premier temps

1. Nous lançons une pétition contre les exclusions, que nous demandons à tous les salariés de signer

2. Mettre en place un comité de soutien.

4. Porter plainte en justicepour violation des statuts

5. Organiser une assemblée, pour nous restructurer collectivement, une invitation à ceux qui veulent nous rejoindre sera faite, voyez vos délégués.

6. D’autres surprises que nous vous communiquerons en temps voulu !!!!

 

NOUS CONTINUONS A MOBILISER POUR NOS REVENDICATIONS :

PRIMES, FILIERES, SALAIRES, RETRAITE, AVENIR DU CENTRE, EMPLOI…

 

Nous appelons avec les confédérations CFDT, UNSA, CGT, SUD à un arrêt de travail

de 1H à 24H et à participer à la manifestation le jeudi 24 juin !!! pour nos retraites !

Publié dans Luttes - actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

bruno SINAGOGA 30/06/2010 22:56


total soutien et sollidarité du CGT-E Dalkia aux Camarades.
Nous avons payé et continuons de payer les assauts juridiques, calomnieux, etc..de la part de la FD CGT construction mais aussi les syndicats CGT de dalkia dont la plupart nous ont trahis, pour
quelques avantages.

VIVE LE SYNDICALISME DE LUTTE DE CLASSE ET DE MASSE