Soutenez les personnels de L’AP-HP (Assistance publique-Hôpitaux de Paris)

Publié le par FSC

Soutenez les personnels de L’AP-HP (Assistance publique-Hôpitaux de Paris) : envoyez un courriel à la directrice générale : mireille.faugere@sap.aphp.fr !
Par Marinette Bache, présidente de Résistance Sociale

Le siège de l’AP-HP (Assistance Publique – Hôpitaux de Paris 4 avenue Victoria paris 4ème) à de nouveau été occupé ce matin, lundi 22 novembre !

La dernière occupation remonte au 12 mars de cette année. Ce n’est pas une habitude chez les hospitaliers d’avoir recours à ce genre de moyens : c’est donc révélateur d’une situation qui va très très mal.

Les personnels n’en peuvent plus du plan d’économies comptables imposé par le ministère de la santé à l’AP-HP.

Les personnels n’en peuvent plus des 4000 postes de médecins, de soignants, de para-médicaux, d’administratifs ou d’ouvriers en passe d’être supprimés en 2011.

Les personnels n’en peuvent plus des regroupements de services et d’hôpitaux prévus d’ici 2020 dans le milieu hospitalier et plus particulièrement à l’AP-HP.

Les personnels n’en peuvent plus des manques d’effectifs entraînant des conditions de travail insupportable : ce malaise généralisé du personnel est dénoncé par les organisations syndicales comme pouvant aller jusqu’au suicide.

Les personnels n’en peuvent plus du mépris auquel ils sont constamment confrontés : depuis qu’elle est arrivée, il y a 2 mois, la nouvelle directrice générale, Mireille Faugères, n’a encore rencontré aucune instance de concertation : elle y envoie sa directrice des ressources humaines, refusant de venir, elle-même, parler de l’évolution de cette institution devant les représentants élus du personnel.

Les personnels n’en peuvent plus d’assister, impuissant, à la fois à la dégradation des conditions de travail et la dégradation du service public hospitalier : le temps de travail de certains agents s’élève à 48h par semaine, ce qui nuit à la qualité des soins prodigués aux patients comme à la santé des personnels, et que cette massive suppression de postes accentuera ce phénomène.

Les personnels se battent : A Antoine Béclère, le conflit a duré 7 semaines (obtention d’un protocole) ; à Tenon, une lutte acharnée a permis, enfin, l’instauration de négociation.

Aujourd’hui, toutes les organisations syndicales représentatives ont forcé la salle des instances et obtenu que soit fixée une date pour un Comité Technique d’Etablissement (CTE Central) le 6 décembre.

L’union des syndicats CGT et SUD viennent de s’installer dans l’anti-chambre de la Direction générale afin d’obtenir un engagement de dialogue de Mireille Faugère.

SOUTENEZ-LES !

Faites part de votre réprobation sur : mireille.faugere@sap.aphp.fr avec copie à usap.cgt@sap.aphp.fr

Type de mail possible :

Je suis opposé(e) à la vision uniquement comptable qui préside à la réforme hospitalière et qui a de graves impacts sur l’AP-HP. Je suis attaché(e) à cette grande institution hospitalière qui allie l’excellence de la recherche et de l’enseignement à la nécessité de l’hôpital de proximité. Je suis inquiète des suppressions de personnels annoncées qui auront forcément une répercussion sur la qualité des soins.

Je demande à ce que les représentants du personnel soient écoutés et entendus sur les restructurations prévues.

Publié dans Luttes - actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article