Stop à l'archarnement antisyndical à l'encontre de Mickaël Prince

Publié le par FSC

 

Le 8 décembre 2010 notre camarade Mickaël PRINCE à été placé en garde à vue tel un vulgaire criminel, suite à une plainte pour contrefaçon, plainte déposée par le président de STEF TRANSPORTS Son crime : avoir protesté de façon originale contre un clip de chanson à boire promotionné par ce grand groupe de transport !
Depuis notre camarade Mickaël est vicitme d'un terrible acharnement de la part de la direction du groupe STEF-TFE.
Le groupe aurait également garanti sa plainte en l'assortissant d'un dépôt de 20 000 € en provisionnement des frais de justice. « Ces 20 000 €, en plus des 40 000 € que j'ai refusés, ça fait 60 000 €. Ils auraient pu mieux employer cet argent en le versant aux 93 salariés de TFE Chaulnes. »
Plus d'infos sur le blog de la CGT TFE Chaulnes : cgttfechaulnes.over-blog.com

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article