Syndicalisme / La CGT Cochin prend position sur la manifestation européenne du 9 octobre

Publié le par FSC

http://vendemiaire.over-blog.org/article-syndicalisme-la-cgt-cochin-prend-position-sur-la-manifestation-europeenne-du-9-octobre-110820494.html

 

Voilà 20 ans que nous traînons le fardeau de l’austérité, depuis Maastricht, austérité gravement amplifiée depuis 2002 avec l’arrivée de l’euro.

Il fut un temps où il existait une grande force syndicale de classe qui rendait coup pour coup et, par exemple, n’hésitait pas à mener campagne ouverte contre l’UE née du Traité de Rome en 1957. A l’époque, les discours et les articles sur l’Europe de Benoit Frachon, Secrétaire Général de la CGT et dirigeant du Parti Communiste, ne parlaient pas d’Europe sociale et n’escamotaient pas les enjeux pour les travailleurs et retraités.

C’est le capital, uni par les exigences de l’accumulation et de la lutte contre le mouvement ouvrier, qui a conçu la construction européenne. Il s’agit pour lui de briser la résistance ouvrière et de construire un espace de valorisation du capital supranational en privant les peuples de leur souveraineté, tels le TSCG et le MES qui visent à placer les budgets et les parlements nationaux sous la tutelle directe du capital financier européen.

« Oui, l’Union européenne est une entente, une association des grands capitalistes en vue d’essayer de surmonter leurs contradictions et de renforcer leur puissance sur le dos des masses exploitées. » (Benoît Frachon, 1962). 

C’est à ce titre que le mouvement syndical doit combattre cette UE, mener la lutte et la contestation du système et des choix patronaux et gouvernementaux. Pour la CGT Cochin, rien ne sert de vouloir « amender » cette Europe capitaliste et tenter de la transformer en Europe sociale, il faut s’en débarrasser et instaurer un nouveau système basé sur la solidarité entre les peuples (et non sur leur mise en concurrence) et sur un partage juste et équitable des richesses produites par les travailleurs.

Manifester dans le cadre de cette Europe capitaliste, ou de la Confédération Européenne des Syndicats (CES) mise en place et soutenue par les capitalistes, est un coup d’épée dans l’eau. Au mieux, cela ne servira qu’à "adoucir", c’est-à-dire accompagner les mesures antisociales mise en place par le capital. Mais ne nous leurrons pas : ce qu’ils ne mettront pas en place aujourd’hui, ils le mettront en place demain...

Seules des luttes visant à se débarrasser de cette Europe et des banquiers et financiers qui la dirigent offriront un avenir acceptable pour tous les citoyens. 

 

 

Bernard Giusti, Secrétaire Général Adjoint CGT Cochin

& Marise Dantin, Secrétaire Générale CGT Cochin

Front Syndical de Classe Santé

Publié dans Luttes - actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article