Traduction de communiqués parus sur le site de la Fédération Syndicale Mondiale

Publié le par FSC

http://www.wftucentral.org

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Déclaration de la FSM sur la Libye

25 Février 2011.

La Fédération Syndicale Mondiale condamne fermement le bain de sang en Libye, organisé par le régime de Kadhafi, un régime qui s'était allié avec les États-Unis et la Grande-Bretagne et qui a suivi un cours profondément antidémocratique en faveur du capital international.
Nous exprimons notre solidarité et soutien aux forces populaires qui luttent pour les droits du travail et les libertés démocratiques.
La lutte contre le régime de dictature de Kadhafi est une lutte contre sa politique, contre l'exploitation brutale, contre l'absence de libertés démocratiques, contre l'intervention impérialiste et le régime de la bourgeoisie.
Le sang des populations innocentes d'Afrique du nord est la semence pour un vrai changement démocratique si les dictateurs s'en vont en même temps que leur politique impérialiste.
Ce sang devrait être la semence pour un nouveau mouvement syndical de classe organisé dans ces pays, luttant du côté des travailleurs et de leurs droits.
La Fédération Syndicale Mondiale soutiendra cet effort par tous les moyens possibles.

Athènes le 23 février 2011.
LE SECRÉTARIAT

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Message de solidarité de la FSM avec les syndicats de l'Inde  journée de grève du 23 février 2011.

25 Février 2011.

Au nom des 80 millions de membres de la Fédération Syndicale Mondiale dans 120 pays sur cinq continents nous vous envoyons les chaleureuses salutations militantes de classe  et de solidarité internationaliste le 23 février, Journée  de grève et d'action de la classe ouvrière et du  peuple de l'Inde, nous saluons les millions de personnes de votre peuple qui ont dirigé les syndicats militants dans votre lutte contre les politiques antipopulaires et anti-travail du Gouvernement de l'Inde.

Nous transmettons un très chaleureux message de lutte du peuple et des travailleurs de la Grèce à l'initiative et à la direction de PAME qui a déclaré le 23 février journée de grève générale pour affirmer une fois de plus leur résistance aux politiques anti-travailleurs cruelles et impopulaires du gouvernement et de l'Union Européenne.

Nous exprimons notre soutien avec les syndicats militant s de classe de l'Inde qui ont préparé et organisé cette grève nationale et demandé le respect de l'exercice de leurs droits fondamentaux et la satisfaction des exigences contemporaines du peuple contre l'augmentation des prix des denrées alimentaires de base, la violation des lois du travail, le manque de mesures de sécurité et de santé, la violation de la sécurité sociale, contre la privatisation des secteurs d'importance vitale, contre le chômage et la pauvreté.

Athènes 22.2.2011

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La FSM en solidarité avec les travailleurs publics de New York

25 Février 2011.

La Fédération Syndicale Mondiale a exprimé sa solidarité aux travailleurs publics de New York dans leur lutte contre les réductions des salaires et des pensions. Le représentant de la FSM, Lorena Jaime, a transmis le message de solidarité au rassemblement organisé le 24 février 2011 à New York.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Expulser les marionnettes des USA des pays arabes

18 Février 2011.

La Fédération Syndicale Mondiale suit de très près les émeutes des peuples et des travailleurs dans beaucoup de pays arabes et nous exprimons notre solidarité avec la lutte héroïque et forte pour la démocratie, la liberté, les syndicats et la démocratie humaine.

Les peuples doivent expulser tous les gouvernements qui sont des marionnettes des États-Unis et de leurs alliés dans la région; ils doivent résister aux plans des impérialistes pour le soi-disant Nouveau Moyen-Orient; ils doivent exiger la libération de tous territoires arabes occupés ; ils doivent soutenir la création d'un État Palestinien indépendant avec Jérusalem comme capitale.

La FSM exprime ses condoléances pour la mort de manifestants à Bahreïn, au Yémen, en Iran et en Libye. Nous exigeons l'arrêt de la violence et de la domination de l'état.

LE SECRÉTARIAT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

jean-jacques boucher 28/02/2011 17:33


Libye - Emeutes - Intervention : La France et l'Italie à la remorque de l' OTAN .

Les craintes d'une agression étrangère contre l'état Libyen et le régime du colonel Mouammar Kadhafi se précisent et deja on peut discerner les lignes forces de cet engagement . Une fois de plus
l'Europe montre sa servilité au sein de l'institution Otanienne confirmant la description qu'en avait fait le MAE Brésilien Nelson Jobim.

L'ordre est bien sûr venu de la Case Blanche et aussitôt les diplomaties Européennes ont mis le petit doigt sur la couture du pantalon de treillis .

Interrogé il y a une semaine sur Al Jazeera le sinistre Lord David Owen - celui des accords Vance Owen - réclamait la mise en place d'une zone d'interdiction aérienne et une intervention de l'
Alliance en même temps que plusieurs responsables de l' OTAN commençaient à évoquer cette possibilité .

M. Nicolas Sarkozy parlait alors d'une " hypothèse peu probable " , "Une intervention militaire étrangère en Libye n'est pas d'actualité" estimait jeudi 24 février le ministre Français de la
défense Alain Juppé [ devenu depuis MAE ] tandis que le MAE Italien M. Franco Frattini rejettait aussi cette option .

Hier , tout ce petit personnel qui vibrillone pitoyablement a vite été rapellé à l'ordre par l' ukase Washingtonien d' Hillary Clinton : " préparez vos paquetages pour la Libye " .

Le discours est tout autre ce matin : François Fillon évoque une possible interdiction de survol de la Libye qui nécessiterait l'aide de l'Otan " Personne aujourd'hui en Europe n'a les moyens tout
seul de réaliser cette opération. Il faudrait donc impliquer l'Otan et je pense là qu'il y a une réflexion à avoir " a avancé le chef du gouvernement Français. Le ministre Italien des Affaires
étrangères, Franco Frattini, s'est dit lui aussi favorable à une telle interdiction de survol.

L'arrivée au gouvernement de M. Gerard Longuet , ex second-couteau d' " Occident " , qui se déclarait " fier du passé colonial Français " illustre aussi ce changement .

Une course de vitesse à l'interventionisme en Libye devenue Res Nullius semble même s'être engagée entre Paris et Rome , témoin de vieilles rancoeurs coloniales dans la région , mais comme
d'habitude les lièvres Français et Italiens sont déja précédés dans le désert Libyen par le lion Britannique : On ne transforme pas , même en 50 ans , des bourrins crotteux en pur-sang fringuants
et alertes et comme le disait le général Lyautey " La France sera toujours en Afrique un brillant second " . Depuis les choses ont changé avec la présence Etasunienne et ni le terme de " brillant "
ni le terme de " second " conviennent à la veritable place de la France en Afrique et toute intervention y diminuera encore ce qui reste de " rayonnement " .

Que recherche la France dans le désert Libyen ? M. Sarkozy cherche t'il à y faire faire des " ronds dans le ciel " à ses Rafale qu'il n' a pu refourguer vendre à M.Kadhafi ? La France espère t'elle
récupérer cette " bande du Fezzan " le long de la " piste N°5 " qui lui fut refusée par les Anglo-Saxons à la fin des années 50 ? Cherche t'elle à récupérer ce commandement régional de l'OTAN en
Méditerranée qui lui est passé sous le nez aprés le sommet de Strasbourg-Kehl ? Cherche t'elle à régler un compte avec le colonel Khadafi qui a rejetté sa pitoyable Union Pour la Mediteranée
aujourd'hui défunte ?

Une seule chose est certaine : Les forces armées Françaises ne resteront toujours dans le cadre d'une telle politique que l' Infanterie coloniale de l' Empire , les chaouches de l' OTAN en Afrique
du Nord !