UD CGT COTE D'OR : L'EXCLUSION DE MILITANTS, VOILA OU CONDUIT LA PENSEE UNIQUE

Publié le par FSC

CAMARADES SYNDIQUES DE LA CGT

PRENEZ CONNAISSANCE DU MAIL QUE JE VIENS DE RECEVOIR DE CAMARADES QUI VONT REJOINDRE LE FRONT SYNDICAL DE CLASSE PARCE QU'ILS REFUSENT LES DANGEREUSES DERIVES QUE LES GENS D'APPAREILS, LES APPARATCHIKS IMPOSENT A NOTRE CGT, CELLE DU COMBAT DE CLASSE.
CETTE PENSEE UNIQUE, CETTE DICTATURE QUE NOUS VIVONS TRES MAL, MESSIEURS LES THIBAULT, LES  LE DUIGOU, LES RICHARD VAILLANT, LES FRANCOIS CLAVERIE, SANS OUBLIER UN PATRICK TASSIN, ELU PRESIDENT DU CESR DE CHAMPAGNE-ARDENNE AVEC LES VOIX DE LA DROITE, NOUS REJETONS VOS PRATIQUES DELOYALES OU DE BONS CAMARADES MILITANTS DE LA GRANDE DAME QU'EST NOTRE CGT SONT ECARTES COMME DES PESTIFERES.
NOUS SOMMES FIERS ET TRES HONORES D'ETRE SYNDIQUES A LA CGT, NOTRE CGT, MAIS VOUS, DIRIGEANTS DE SALONS, NOUS NE VOUS PERMETTONS PAS DE PARLEZ EN NOTRE NOM CAR VOUS N'EN ETES PAS DIGNES.
Jacques Tourtaux 
Retraité Cheminot CGT
Membre du CA du FSC 
 


Cher camarade

on vient de lire ton blog et c'est vraiment le reflet de ce qui se passe actuellement au sein de notre UD GGT,dont le secrétaire général est PHILIPPE TEXIER  il est cheminot et membre de la conféderation à MONTREUIL, il pratique la pensée unique nous avons donné notre temps au juridique des dizaines d'années avec notre coeur et voila le résultat , nous sommes maintenant des pestiférés , c'est nous les mauvais
C 'est bien triste surtout à la CGT auquel nous appartenons mais nous ne laisserons pas faire, ce genre de pratique digne d'époques peu reluisantes
Voila camarade ce que l'on a sur le coeur on ira jusqu'au bout

Reçois nos fraternelles salutations

  LES EXCLUS CGT COTE D'OR




LA CGT             INFORMATION AUX SYNDICATS

 

 

DEMOCRATIE ?

 

 

Dans le journal « Ensemble » n° 18 de mai 2009, mensuel des adhérents CGT, le secrétaire général de l’Union Départementale CGT de Côte d’Or, déclare : « faisons-nous vraiment de la démocratie, le levier de notre activité ?».

C’EST FAUX !!

 

Cependant, au cours du même mois, en effet 13 conseillers du salarié n’ont pas été retenus, soit-disant après avis de la Commission Exécutive de l’Union Départementale.

 

Or, il s’avère que nous n’avons jamais eu de compte-rendu de cette réunion.

 

Ainsi, peut-on déduire que cette mise à l’écart de ces 13 camarades militants depuis de nombreuses années et à jour de leur cotisation syndicale, ont été délibérément écartés par un comité restreint qui ne veut pas dire son nom.

 

Ignorant toutes les règles démocratiques qui sont les fondements des statuts de notre organisation syndicale CGT, ceci sans aucune concertation, ni même de consultation de tous les intéressés, voire certains ayant subi des pressions inadmissibles où le syndiqué en tant qu’individu est sommé de rentrer dans un cadre prédéfini de la pensée unique de ces responsables.

 

Nous sommes convaincus que seule la conjugaison de toutes les forces qui constituent la diversité de notre organisation CGT peut constituer le levier par lequel les salariés auront la force nécessaire pour combattre le patronat sur le terrain économique, et de faire aboutir leurs revendications dans le respect de la dignité de chacun.

 

A la CGT de Côte d’Or,

où est la démocratie ?

 

En fin de lecture de l’état des lieux de la situation du fonctionnement de l’Union Départementale Côte d’Or, nous exigeons à ce que les syndicats CGT soient consultés pour avis, à savoir si nous devons continuer avec la même direction de l’UD sur ce fonctionnement antidémocratique qui ne sont nullement les valeurs que défend la CGT.

Les exclus de l'UD CGT Côte d'Or

Publié dans CGT

Commenter cet article