Union Interfédérale des Transports CGT : Tous ensemble dans l’action

Publié le par FSC

Salariés des transports et de la logistique,
du Privé comme du Public :
Tous, ensemble, dans l’action
... Le 29 février 2012 !
LE 29 FEVRIER 2012, TOUS LES SYNDICATS EUROPEENS APPELLENT L’ENSEMBLE DES
SALARIES A AGIR POUR DIRE NON A L’AUSTERITE, POUR DENONCER CETTE CAMPAGNE DE
CULPABILISATION DES SALARIES QUI S’ENTENDENT DIRE QU’ILS COUTENT TROP CHER.
D’autant que les dirigeants européens veulent aller encore plus loin dans les mesures d’austérité.
Ainsi, ils s’apprêtent, en dehors de toutes procédures et consultations démocratiques, à signer un nouveau
traité, le 1er mars 2012, qui imposerait une nouvelle rigueur budgétaire et économique aux pays et aux
peuples qui, déjà, souffrent du chômage et de la récession.
L’austérité s’imposerait ainsi à tous, en encadrant toute négociation au niveau national, dans les secteurs
et entreprises et réduisant ainsi les capacités d’intervention des organisations syndicales et des salariés.
Nous, salariés liés aux activités transports, subissons déjà de plein fouet les directives européennes, sources
de déréglementations, de précarité, de mises en concurrence entre les modes de transports –à l’intérieur des
modes- tout en opposant les salariés entre eux !
La politique de bas coûts (low cost) se généralise dans les transports (aérien, maritime, transports
routiers voyageurs et marchandises, ferroviaire …) avec des effets dramatiques sur les conditions de travail et
sociales pour les salariés, des pressions salariales, des atteintes aux règles de sécurité et tout ceci sur fond
de dumping social.
Les effets de ces stratégies de dumping et concurrence sont lourds de conséquence pour l’emploi et
de nombreuses sociétés. L’Etat français –initiateur des politiques européennes- porte une lourde
responsabilité dans la casse de nombreuses entreprises.
ü C’est le cas à SEAFRANCE, un véritable gâchis économique et social, avec 2000 emplois (directs et
indirects) supprimés et l’avenir du pavillon français menacé. C’est la même logique de dumping social
et tarifaire qui se met en place sur la méditerranée.
ü C’est aussi le cas au SERNAM, qui a été privatisé en 2005 et repris par un fond d’investissement
qui, après « s’être fait du fric » s’est désengagé. Ainsi, aujourd’hui, ce sont 3000 emplois (directs et
sous-traitants) qui sont menacés.
ü Situation similaire à NOVATRANS, filiale SNCF de transport combiné, aujourd’hui menacé de
fermeture avec 250 emplois concernés.
La politique des grands groupes de transports et de logistique est d’avoir le monopole et la maîtrise de toute
cette activité, en multipliant les petites entreprises sous-traitantes auxquelles ils imposent leurs conditions et
où l’expérience syndicale est peu ou pas présente, tout ce ceci afin de mieux exploiter les salarié-e-s !
La volonté d’ouvrir à la concurrence (à la privatisation) les Trains Express Régionaux (TER) et les Trains
d’Equilibre du Territoire (TET) rentre dans cette logique de concurrence et de bas coût, la volonté est toujours
Union Interfédérale des Transports
UIT CGT - 263, rue de Paris – Case 571 – 93515 Montreuil Cedex
TEL: 01 48 18 87 07 - FAX : 01 48 57 80 90 - E- mail : uit@cgt.fr
de baisser le coût du travail ; avec le résultat catastrophique que l’on connait au FRET ferroviaire qui n’a
jamais été aussi bas avec des milliers de suppressions d’emplois, au détriment –là aussi- des conditions de
travail et de sécurité.
Les réformes de l’Etat, la RGPP ont eu pour conséquence la destruction de milliers d’emplois publics à
l’équipement par des abandons de missions transférées –là aussi- à la sous-traitance avec les conséquences
que l’on connait dans l’entretien des infrastructures routières et fluviales.
Tous les secteurs d’activités des transports sont touchés par cette généralisation de la logique low
cost, en opposition au service public et dont la règle est nocive et dangereuse pour les salariés des
professions concernées mais aussi pour tous les autres salariés et citoyens. Tout est tiré par le bas avec de
graves dangers sur le contrat de travail, sur le Code du Travail, sur le salaire et son contenu.
D’ailleurs, avec l’accord « compétitivité emploi » que Patronat et Gouvernement voudraient nous imposer,
c’est tout le socle social français et du contrat de travail qu’ils veulent démanteler !
Tout y passe : l’âge de départ à la retraite, la durée légale du travail, les conventions collectives, les
procédures de licenciement, le salaire minimum, le droit de grève, le service public et la protection sociale …
ils veulent tout passer à la moulinette !
En plus de tout cela, ils s’attaquent aux salaires et au pouvoir d’achat –déjà très bas- en voulant
transférer une partie de notre salaire (cotisations) vers l’impôt le plus inégalitaire qu’est la TVA en
augmentant celle-ci de 1,6% … c’est la triple peine pour les salariés :
Ø Baisse du salaire avec une amputation de sa partie socialisée,
Ø Augmentation de l’impôt via la TVA baissant le pouvoir d’achat,
Ø Baisse de recettes pour la protection sociale, fragilisant un peu plus notre régime de santé et de
retraite,
Trop, c’est trop ! La CGT exige :
F Une véritable revalorisation des salaires avec un SMIC à 1700€,
F L’arrêt des suppressions d’emplois et l’amélioration des conditions de travail,
F L’arrêt du dumping social et de la concurrence à tout va et, qu’à l’inverse, soit
développées les complémentarités, les coopérations.
F La maîtrise publique des dépenses publiques et le renforcement du service public.
De l’argent, il y en a pour faire autrement et satisfaire nos revendications : TOTAL affiche 12,3
milliards d’euros de bénéfice en 2011, le Groupe VINCI, l’un des leader du BTP et grand bénéficiaire
des partenariats publics/privés (PPP), affiche des profits de 1,9 milliard d’euros en 2011 (+7,9% sur
2010)… et dans la même période : les patrons du CAC 40 ont vu leurs rémunérations augmenter de
34% en 2011.
LES RICHESSES DOIVENT REVENIR A CEUX QUI LES CREENT : LES SALARIES !!
LE 29 FEVRIER 2012,
SALARIES DU TRANSPORTS :
PRIVE / PUBLIC, FERROVIAIRE, ROUTIERS, URBAIN, MARITIME, FLUVIAL,
AERIEN, EQUIPEMENT, LOGISTIQUE …
AGISSONS, ENSEMBLE, DANS LA GREVE
ET EN PARTICIPANT EN MASSE
AUX MANIFESTATIONS !!!

Publié dans Luttes - actualités

Commenter cet article