URBASER : la lutte paie !

Publié le par FSC

UD Cgt 17

 

Le 17 avril 2012, 90 % des 56 salariés effectuant le ramassage des ordures ménagères sur toute l’agglomération de La Rochelle se mettent en grève illimitée à l'appel du syndicat Cgt.

Le 2 mai à la Direction du travail (DIRECCTE), le syndicat Cgt après avoir consulté les salariés, signe un protocole de fin de conflit.

Résultats de la négociation en quelques lignes

-         Amélioration des modalités du temps de travail avec paiement des heures supplémentaires

-         Prime habillage / déshabillage / douche, soit environ 52 € brut mensuel

-         20 minutes de pause obligatoire

-         Les tournées avec un seul ripeur représentaient 30 % des collectes. Elles ne peuvent plus désormais excéder 20 % de la totalité des collectes.
Il sera fait appel prioritairement aux volontaires et une prime de 3 € brut pour le mono ripeur sera octroyée par tournée effectuée.

-         Augmentation des salaires : 2,5 % en 2012 et augmentation garantie des salaires pour 2013 de 2,5 %

-         Primes exceptionnelles pour 2012 :
♦ Dotation du CE d’un montant de 120 € par salarié (chèque vacance ou chèque cadeau)
♦ Prime de transport exceptionnelle de 150 € par personne

-         Renonciation de la part de la société d’Urbaser à la poursuite de procédure disciplinaire engagée à l’encontre des salariés ;

-         Indemnisation partielle des jours de grève.

Comme l’a indiqué Bruno JOLLY, Secrétaire général du syndicat Cgt Urbaser, l’accord permet de sortir la tête haute de ce conflit.

La Direction sait maintenant de quoi sont capables les salariés d’Urbaser.

Cette victoire démontre que lorsque les salariés sont solidaires (90 % de grévistes) et largement syndiqués (43 syndiqués Cgt sur 56 salariés : 6 adhésions réalisées durant le conflit), il est possible de gagner sur nos revendications.

La Cgt a lancé un appel aux dons pour les grévistes, chèques à adresser : Syndicat Cgt Urbaser – 15, Av Louis Lumière – 17180 PERIGNY

Publié dans Luttes - actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article