Les luttes en Europe

Publié le par FSC

Notre camarade Jo Hernandez nous communique:

________________________

Il n'y a pas qu'en France que les travailleurs sont dans l'action et engage des mouvements de grèves. Partout dans l 'Union européenne, le monde du travail ne supporte plus l'austérité, les mauvaises conditions de travail, les licenciements, la casse sociale...

Sous couvert d’harmonisation sociale et économique, la commission européenne impose aux états membre de l'UE, des budgets drastiques qui mettent à mal les services publics et le budget des ménages. Alors qu'il faudrait pour la relance de l'économie et absorber le chômage, reconstruire notre souveraineté monétaire, politique, industrielle, non pour isoler la France, mais pour de nouveaux traités internationaux progressistes de coopération entre les peuples.

Cet Info lutte spécial Europe, montre que les Français ne sont pas seul à lutter dans cette Europe crée par les capitalistes pour les capitalistes.

Cette offensive du monde du travail partout en en Europe ou le fascisme progresse comme en Ukraine, implique pour notre pays de rejeter la diversion raciste du Front « national » et de l'UMP, qui veulent diviser notre classe pour mieux casser notre nation. Ce serrant les coudes comme dans la Résistance antifasciste, les ouvriers français et immigrés doivent défendre ensemble le PRODUIRE EN FRANCE qui permettrait d'employer tous les travailleurs du pays

 

INFO LUTTE SPÉCIAL

EUROPE


Belgique

 

Charleroi : Nouvelle grève sauvage à la SNCB

RTBF, 20 octobre 2014 :

Après La Louvière vendredi, c’est à la gare de Charleroi-Sud qu’une grève sauvage a été lancée ce lundi matin. Quinze conducteurs de train, membres du personnel de la SNCB, ont refusé de prendre leur service, peu avant 05h00.

 

 

Les premiers trains ont été bloqués. On parle d’une quinzaine de trains supprimés jusqu’à présent. Les grévistes se trouvent sur les voies entre Marchienne-au-Pont et Charleroi. On ignore pour le moment quels seront les conséquences de cette grève sauvage sur l’ensemble du trafic ferroviaire. Mais selon nos informations, le trafic devrait être fortement perturbé.

Ce sont des conducteurs de trains qui sont à l’origine du mouvement, selon la SNCB. Toutes les lignes passant par Namur peuvent être impactées par cette grève, précise Thierry Ney, son porte-parole.

Les grévistes manifestent pour protester contre le plan d’économie tel qu’il est envisagé par le nouveau gouvernement.

Grève annoncée chez bpost

Outre le SLFP, les syndicats CSC-Transcom et CGSP au sein de bpost ont désormais déposé un préavis de grève. L’objectif est en premier lieu de couvrir les actions annoncées en milieu de semaine au niveau national. Mais les syndicats n’excluent pas, vu le climat social au sein de l’entreprise publique, que des actions spontanées éclatent dans les prochains jours.

 

 

Les syndicats de bpost déplorent depuis un certain temps une charge de travail très élevée et des problèmes organisationnels.

 

Allemagne

Après les cheminots, aux pilotes de se mettre en grève

AFP 20 octobre 2014

Le syndicat allemand de pilotes Cockpit a annoncé dimanche un nouvel arrêt de travail au sein du groupe Lufthansa pour lundi, alors que les chemins de fer allemands traversaient ce week-end leur plus grosse grève depuis 2008.

 

 

Le conflit chez Lufthansa, le huitième depuis avril, doit affecter des vols commerciaux en Allemagne à partir de lundi 11H00 GMT/13h00 HEC jusqu’à 21H59 GMT mardi, a annoncé le syndicat de pilotes dans un communiqué.

Les vols long-courriers ne seront pas touchés, pas plus que ceux opérés pour Austrian Airlines, Brussels Airlines, Swiss, Air Dolomiti et la filiale à bas coûts Germanwings, a précisé de son côté le géant européen de l’aviation.

Le syndicat Cockpit a déjà mené sept mouvements de grèves depuis le printemps pour protester contre le projet de la direction de Lufthansa de modifier les conditions de départ en préretraite pour les pilotes.

 

Luxembourg

 

Le Quotidien,

La menace planait depuis le mois de juin. L’Union syndicale Luxembourg a décidé d’en faire une réalité. Sans une évolution du statut des contractuels luxembourgeois de la Commission européenne, ceux-ci se mettront en grève la semaine prochaine.

 

 

 

Travailler pour la Commission européenne et percevoir un salaire net de 1 700 euros par mois est aujourd’hui inconcevable pour les syndicats européens. C’est pourtant une réalité pour plus de cinq cents contractuels de l’institution qui ont décidé de durcir le ton.

 

Andorre

Andorre pourrait enfin reconnaître le droit de grève

La Croix,

La principauté pyrénéenne a promis au secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, de reconnaître le droit de faire grève d’ici à deux ans.

 

Les syndicats dénoncent régulièrement les conditions de travail dans le pays.

C’était il y a vingt ans : Andorre adoptait sa première constitution après plus de 700 ans d’existence. Une révolution pour cette principauté de 470 km² et de près de 80 000 habitants qui en entraîne une autre : l’article 19 de la constitution reconnaît désormais aux travailleurs « le droit de défendre leurs intérêts économiques et sociaux ». Mais ce qui semble être une évidence pour ses voisins espagnol et français reste un sujet sensible en Andorre. Le pays, qui a construit sa prospérité sur un système fiscal avantageux, continue d’être à la traîne des droits syndicaux. Contrat de travail oral, licenciement libre, toute-puissance des patrons et surtout… absence de droit de grève.

 

Espagne

 

Madrid: Répression policière contre une manifestation anti-monarchie

Euronews,

La monarchie n’est pas la démocratie”. Tel était à Madrid le cri de ralliement d’environ 200 manifestants se disant favorables à l’abolition de la monarchie.

Le rassemblement a dégénéré lorsqu’ils se sont dirigés vers une artère bloquée par la police anti-émeute, laquelle a réagi de manière musclée.

 

Italie

l’autoroute Milan-Naples coupée par des ouvriers en colère

En Italie, plusieurs centaines d’ouvriers de l’aciérie de Terni ont bloqué ce jeudi le trafic sur la principale autoroute du pays qui va de Milan à Naples.

Ils entendaient ainsi protester contre un plan de restructuration de leur usine. La direction prévoit la suppression de 550 postes et la réduction de la moitié de la production du site.

 

Grèce

Les salaires grecs ont baissé de 24% en 4 ans

La Tribune

C’est un nouveau chiffre douloureux pour les Grecs. Depuis 2010, leur indice des salaires a été amputé du quart de sa valeur, toutes professions confondues. D’après l’institut des statistiques grecques (Elstat), cet indice a notamment fondu de 23,8% en 4 ans.

 

 

 

La Grèce paie ainsi un lourd tribut à la crise économique. Il faut dire que le PIB grec a perdu près de 20% de sa valeur depuis le début de la crise en 2009 et que le taux de chômage culmine à 27% de la population active, soit le taux le plus élevé des pays de l’OCDE.

 

Portugal

Des milliers de manifestants contre l’austérité

AFP

Plusieurs milliers de Portugais ont défilé jeudi après-midi dans les rues de Lisbonne pour protester contre la politique d’austérité qui a amputé leurs salaires et réclamer la démission du gouvernement de centre droit.

 

 

« Il existe une solution, nous voulons des élections », scandaient les manifestants en tête du cortège organisé par la CGTP, principale confédération syndicale du pays, tandis que les banderoles proclamaient « le gouvernement dehors! » ou encore « pour une politique différente »

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article