La FSM soutient le mouvement en France, tandis que la CES soutient ... la CFDT

Publié le par FSC

La FSM soutient le mouvement en France, tandis que la CES soutient ... la CFDT

Le silence de la CES à propos de notre mouvement est abyssal!

Cela fait pourtant plusieurs semaines que la bataille est engagée contre la loi scélérate du pouvoir socialiste.

Mais au plan syndical il ne faut pas faire de peine à la CFDT qui approuve la contre-réforme et au plan politique il ne faut pas contrarier l'union européenne qui rappelle au gouvernement français l'objectif visé, que

" Les dérogations aux accords de branche et aux dispositions juridiques générales sur les conditions d’emploi, par l’intermédiaire d’accords d’entreprise, pourraient être facilitées, en concertation avec les partenaires sociaux ".

Message reçu par Hollande puisque c'est bien le coeur du dispositif de la loi et du mécanisme d'inversion des normes.

Dans ces conditions on se demande toujours ce que les syndicats engagés dans la lutte comme FO et la CGT font à la CES et se taisent sur cette totale absence de solidarité et cette absence de dénonciation sur la répression qui s'abat sur le mouvement syndical.

Vous avez dit droits de l'homme et respect des libertés syndicales, défense des conquis, conquêtes ouvrières?

___________________

La FSM soutient les grèves en France contre la loi « El Khomri »

La Fédération Syndicale Mondiale qui représente 92 millions de travailleurs dans les cinq continents , affirme sa solidarité à la classe ouvrière et le peuple de France et les appelle à poursuivre leur lutte contre les politiques antilaborales de l’UE et du gouvernement français.

Leur but est d’intensifier l’exploitation des travailleurs en vue d’accroître les profits capitalistes.

Le gouvernement français utilise l’article 49/3 de la Constitution française pour mettre en oeuvre la loi « El Khomrii ».

Le mouvement syndical français  combat  cette loi et toutes les autres lois et mesures similaires. Le gouvernement et les capitalistes ne veulent pas que les travailleurs soient en lutte. C’est pourquoi maintenant ils essaient de mettre en œuvre les mesures par la force, sans discussion au parlement. Cet événement montre les limites de leur démocratie, une démocratie pour les capitalistes.

Nous appelons tous les travailleurs en France à s’ organiser dans leurs syndicats, à prendre part aux grèves reconductibles, afin qu’ils renforcent l'orientation du mouvement syndical de classe. Nous appelons une fois de plus tous nos affiliés et amis afin  qu’ils expriment leur solidarité activetion par tous les moyens possibles.

Le secrétariat de la FSM

Vendredi, Mai 13,
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article