Thionville : la CGT cheminots toujours sur le front

Publié le par FSC

Thionville : la CGT cheminots toujours sur le front

Source : Le Républicain Lorrain

15e jour de grève hier, et une journée reconduite demain. La CGT cheminots Thionville et Sud Rail entendent maintenir la pression.

« L’UNSA et la CFDT ont rompu l’unité syndicale. » Pour autant, pas question pour la CGT cheminots de désarmer. En gare de Thionville ce mardi matin, une cinquantaine de représentants du premier syndicat du groupe public, et de Sud Rail, ont reconduit la grève qui dure maintenant depuis quinze jours.

En cause, dénonce le cégétiste Christophe Achoub : le futur accord d’entreprise et particulièrement l’article 49. Selon le texte, dit-il, si un chef d’établissement local souhaite déroger à l’accord d’entreprise afin d’améliorer sa compétitivité, en baissant ses coûts lors de la renégociation d’une convention avec une région par exemple, il pourra le faire si une majorité des signataires de l’accord d’entreprise sont d’accord au niveau national.

Le groupe s’est ensuite rendu non sans bruit devant l’hôtel de ville où ils ont été reçus par un représentant de la municipalité. « On a toujours été reçus par les élus locaux pour faire remonter nos revendications », justifie Christophe Achoub.

Sous les tentes qui ont été plantées là, saucisses et grillades fument actuellement sur le gril. Les grévistes ont souhaité déjeuner là, avant de lever le camp dans la foulée.

Commenter cet article