CASTRO sur FR3, enfin sans manipulation!

Publié le par FSC

CASTRO sur FR3, enfin sans manipulation!

"Fidel Castro, une vie au pouvoir"

Un documentaire qui tranche sur nombre de commentaires des journalistes aux ordres ou sur des propos qui désohonorent par exemple un Michel Onfray.

Ce documentaire revient sur la figure politique emblématique de Cuba de ces 50 dernières années, Fidel Castro, l'homme et le politique. La réalisatrice Estela Bravo a rencontré Fidel Castro à plusieurs reprises lors d'entretiens non-protocolaires et eut l'accès exclusif aux archives de l'Etat cubain. La parole est donnée à ceux qui ont croisé la route du dirigeant comme notamment Sydney Pollack, Muhammed Ali ou Harry Belafonte., la plupart des dirigeants du monde depuis plus de 50 ans, le pape, Nelson Mendela, Garcia Marquez ...

On y voit un grand révolutionnaire au milieu de son peuple dans une relation simple et à la fois exceptionnelle quand on connaît dans quelles conditions de protection et de distance nombre de dirigeants de pays dits libres organisent leurs déplacements.

Un instant de grâce et d'honnêteté dans l'océan de partialité et de désinformation de nos grands médias!

Un véritable hommage à Fidel ... et au peuple cubain!

Bien sûr il ne faut pas en demander trop : c'est à partir de 23 heures 20 et jusqu'à 1 heure du matin que le film a été diffusé. Sans doute pour compenser les flots de mauvaise foi sur le leader "maximo" comme ils anonent à chaque foi qu'ils sont contraints de faire état de l'immense hommage du peuple cubain qui crève les écrans en contraste flagrant avec leurs commentaires partiaux.

A ne pas rater en replay :

http://pluzz.francetv.fr/videos/fidel_castro_une_vie_au_pouvoir_,149376243.html

Ou sur Youtube ci-avant et adresse :

https://www.youtube.com/watch?v=Bwzh-HoWSpk

 

 Ce documentaire, a donc été réalisé en 2001 par Estela Bravo, qui a rencontré le président cubain à plusieurs reprises. Elle a aussi eu l'accès exclusif à certaines de ses archives. Mêlant extraits d'interviews de celui qui était surnommé El Comandante, images intimes de celui-ci, confidences de sa famille, de ses proches et de personnalités l'ayant rencontré, le portrait met en parallèle la personnalité et les convictions du père de la Révolution cubaine et la façon dont il a accédé au pouvoir et est parvenu à s'y maintenir, malgré l'embargo américain et la chute de l'Union soviétique. 

_______________

On s'étonnera par ailleurs de l'absence totale de réaction de la direction confédérale de la CGT.

Pourquoi ce silence?

N'est-il pas du devoir de la CGT de donner son opinion, de rendre hommage à un grand dirigeant, reconnu mondialement notamment par les peuples d"Amérique latine et d'Afrique en particulier pour son aide politique, militaire, médicale et celle de son peuple à la libération des peuples opprimés et exploités par le colonialisme et l'impérialisme?

Serait-il génant de rompre avec le consensus de droite et social démocrate qui désigne le régime cubain comme une dictature? En faisant silence sur les agressions incessantes de l'empire américain contre ce petit peuple, les complots, les sabotages, les tentatives d'assassinats multiples et répétés contre son dirigeant!

Et en oubliant en matière des droits de l'homme que s'il y a un endroit à Cuba où on torture et où aucune loi de la civilisation ne s'applique, c'est à Guantanamo qu'Obama s'était engagé à fermer et qui fonctionne toujours ... et encore!

Et que les Etats-Unis occupent ce territoire cubain en toute illégalité et en toute violation du droit international!

Oui, il est temps que la CGT renoue avec ses traditions internationalistes et anti-impérialistes!

Pour nous, la lutte pour la défense des intérêts des travailleurs de France est inséparable de la solidarité avec tous ceux qui luttent réellement contre l'exploitation, la domination impérialiste.

Et cette lutte est aussi inséparable de la lutte pour une véritable information, honnête, qui ne travestisse pas les réalités internationales au gré des intérêts sordides des grandes puissances.

L'apport immense est incontestable de Fidel et du peuple cubain c'est aussi leur inébranlable attachement et leur fermeté dans d'incroyables difficultés à leur indépendance face aux tentatives d'asservissement du grand voisin!

_______________________

Dernière heure :

La CGT s'est enfin exprimée sous la forme d'une lettre à la Centrale syndicale cubaine, mais sans que cela figure par exemple sur le site de la CGT (voir ci-après).

Mais au fait c'est quoi les questions "face à certaines décisions prises par vos dirigeants" ?

Avec quelles décisions s'agit-il de prendre distance?

Et modestement face à l'épopée cubaine même avec ses imperfections, ne conviendrait-il pas de notre côté de prendre résolument, fermement distance avec les campagnes de dénigrement de nos classes dominantes?

Extrait du texte

"Cette vision que nous avons à la CGT du rôle et de l’expérience inédite de Cuba, nous tenons à la saluer. Les rapports de franchise qui guident nos deux organisations syndicales depuis des décennies,nous ont parfois conduits à vous questionner face à certaines décisions prises par vos dirigeants.
Mais jamais, nous n’avons mélangé notre voix avec les revanchards de la révolution."

CASTRO sur FR3, enfin sans manipulation!

Commenter cet article