Il faut sauver Fabrice Orain, délégué CGT menacé de licenciement !

Publié le par FSC

La répression contre les militants frappe encore : SOLIDARITE!

Source : le site de la CGT

Lundi 19 décembre, Fabrice Orain, délégué CGT de l'entreprise Sides à Saint-Nazaire était reçu dans les bureaux de la direction pour un entretien préalable avant licenciement. Son tort ? S'être exprimé suite à une conférence de presse le 22 novembre dernier. Dans L'Echo de la Presqu'île, interrogé, Fabrice Orain avait affirmé que Sides allait perdre entre 5 et 6 millions d'euros cette année, et que l'activité liée à la sécurité civile risquait de disparaitre. La direction estime qu'il a divulgué des informations sensibles et le convoque pour cette raison, piétinant allègrement au passage la liberté d'expression syndicale.

 

Commenter cet article

smp cgt hva aude 27/12/2016 18:52

Salut camarades,
le système capitaliste parle liberté et démocratie:
liberté d'expression et la démocratie ce limitant au droit de vote durant les périodes électorales.
liberté d'expression tous les jours elle bafoué sans vergogne par la classe dirigeante et son Etat, par (entr' autre) l'état d'urgence commis contre les travailleurs et masses populaires. seule la mobilisation de la classe toute entière permettra de ''combattre chaque jour, chaque heure les formes multiples d'exploitation dont ils (travailleurs) sont les victimes'', écrivait Benoit Frachon! nous avons trop oublié les luttes conséquentes tant le syndicalisme est gangréné par le réformisme dénoncé au FSC et FSM.
Mais les masses doivent écrire leurs propres histoires!
la lutte continue!
le smp cgt hva soutien le camarade Fabrice Orain dans son combat quel qu'en soit la forme.
amicalement rouge pour le smp cgt hav Martin.

urgent...... 27/12/2016 17:15

http://laveritenevouplairapa.my-free.website/book


des informations importantes......