Opération politique et médiatique à propos des statistiques du chômage!

Publié le par FSC

Hollande se déclare satisfait !

Un cran de plus et il va regretter s'être retiré de la compétition des présidentielles évoquant le manque flagrant de percée dans l'opinion de son double VALLS!

Pourtant, globalement sur l'année 2016 le chômage n'est malheureusement pas en baisse et pour ceux qui ont trouvé un emploi c'est la précarité qui explose.

Plus que jamais la lutte pour l'emploi et la réindustrialisation du pays constituent un objectif et un enjeu de même qu'à plus long terme la sortie du capitalisme en crise!

_______________________

Source : le site confédéral de la CGT

Seule la catégorie A voit ses chiffres baisser de 3,1 % sur 3 mois consécutifs et de 3,4 % sur 1 an. Pour les autres, la potion est amère !

Sur 1 an, les demandeurs d’emploi, toutes catégories confondues, sont passés de 6 143 400 à 6 238 400. Ce qui fait encore une augmentation de 1,5 %.

Par ailleurs, les catégories B et C qui regroupent les personnes sous contrats précaires sont passées de 1 878 100 à 2 028 800, soit 8% d’augmentation.

Si nous conjuguons ces chiffres avec la diminution de l’indemnisation, nous ne pouvons pas voir là une embellie mais bel et bien une explosion de la précarité. Y a-t-il un « modèle » européen qui vise à augmenter la précarité à défaut de lutter contre le chômage ?

La CGT continuera à lutter contre le développement des contrats sans lendemain et pour les 32 heures sans diminution de salaire. Le travail et les richesses doivent être partagés.

Montreuil, le 26 décembre 2016

Commenter cet article