Plus de 200 personnes à l'aéroport de Calvi pour s'opposer à la fermeture du comptoir Air France !

Publié le par FSC

SOURCE : Corse Net info

"Non à la fermeture du comptoir-vente Air-France de l'aéroport de Calvi Santa Catalina; pour la défense d'un service public de qualité" : Ils étaient un peu plus de 200 mercredi matin dans l'aérogare de la station touristique pour tenter de s'opposer à cette fermeture, voulue par la direction d'Air Francen et pour sauver les emplois des 8 agents concernés.
C'est aux couleurs de la CGT qu'élus, employés de l'aérogare et usagers ont été accueillis par les syndicalistes et le personnel Air France du comptoir au grand complet.
Rappelons que la direction d'Air France a signifié le 26 janvier dernier son projet de fermeture du comptoir-vente d'ici le mois d'avril. Ce projet qui a été discuté en comité d'entreprise le 1er février, avant la réponse définitive qui devait intervenir ce jour et qui semble irréversible, concerne 8 familles à qui la direction a fait des propositions de départ anticipé à la retraite pour certains, des mutations à Bastia, Ajaccio ou sur le continent ou encore de télé travail à domicile pour d'autres.
Pour la CGT, comme pour les personnes présentes ce matin, on l'aura compris il est hors de question de supprimer 8 emplois en Balagne et de fermer ce comptoir, essentiel pour le fonctionnement et le développement de l'aéroport de Calvi-Balagne qui a enregistré plus de 320 000 passagers l'année dernière.

Un arrêt de travail de deux heures à Calvi, Ajaccio et Bastia


Jean-Pierre Battestini, secrétaire général de la CGT pour la Haute-Corse prenait la parole pour remercier toutes les personnes présentes venues soutenir les agents d'Air France directement concernés par cette décision de la direction, rappelant au passage que chacun de nous était concerné par cette fermeture, que l'on soit habitant, usager, commerçant, touriste...
Il rappelait aussi "qu'au moment ou se tient le Comité d'établissement, alors que nous sommes réunis ici pour, ensemble maintenir le comptoir - vente Air France Calvi, les trois escales d'Ajaccio, Bastia et Calvi observaient un arrêt de travail de 2 heures afin de symboliser ce que seront les escales de demain sans agents !".

"Air France vante les mérites de son super service Web, elle en oublie l'essentiel: l'humain!"


Karine Médaille, déléguée du personnel CGT à Air France prenait à son tour la parole pour dénoncer ce projet de fermeture:
Le projet dit "d'accompagnement" comme le dit Air France est inacceptable. Aujourd'hui, ce sont 8 familles qui sont concernées, 8 familles corses, 8 familles Balanines.
Les conséquence pour la microrégion seront désastreuses tant sur le contexte social pour les agents concernés que sur le rapport humain et le service public que nous nous devons de rendre à nos usagers"
 devait-elle dire en préambule avant de souligner l'importance de ce service au public dans un aéroport qui connait depuis 2000 à ce jour une augmentation de flux passagers  de 24%.
"Une fréquentation  en escale de l'ordre de 320 000 passagers en 2016 , qui ne trouveront plus la marque Air France visible dans l'aéroport de Calvi-Balagne, et le service public en face à face n'existera plus.
Les usagers désireux de demander conseil quant à leur billet, seront en errance totale dans le hall de l'aéroport. Il n'y aura plus d'oreille attentive quant au traitement des dossiers en cours, les vols retardés,  les problèmes météorologiques, les déroutés ou tout simplement rectifier une erreur de billet ou un départ immédiat.
Ce projet de fermeture tend vers une paupérisation de la microrégion, alors que celle-ci est l'une des plus touristiques de Corse. Air France vante les mérites de son super service Web, elle en oublie l'essentiel: l'humain!".

 

Commenter cet article