La CES célèbre le 60e anniversaire du traité de Rome

Publié le par FSC

En célébrant cet anniversaire avec tout ce faste la Confédération Européenne des Syndicats vient baiser la main de ses maîtres financeurs !

Sans bien sûr faire la , moindre allusion à la concurrence libre et non faussée qui organise le dumping social, la mise en concurrence des travailleurs et des peuples, l'écrasement du peuple grec jeté dans la misère et le désespoir !

Nous sommes heureux qu'aucun dirigeant de la CGT ne figure parmi ce gratin syndical beaucoup plus proche des palais dorés de la bourgeoisie et de la finance, loin, très loin des peuples et des travailleurs.

Signe d'une certaine prise de distance ? Prudence ?

La meilleure attitude étant en réalité de sortir résolument de ce m ... !

Pas étonnant en tout cas que la CES n'aie pondu le moindre communiqué de soutien lors de notre lutte contre la loi travail!

___________________

 

Le Communiqué de la CES :

Les leaders syndicaux européens seront à Rome pour  célébrer le 60ième anniversaire du Traité de Rome. Ils donneront une conférence de presse le vendredi 24 mars  au Capranichetta, Piazza di Monte Citorio 131, Rome, avec le Secrétaire général de la CES Luca Visentini, le Président de la CES Rudy De Leeuw et Carmelo barbagallo, Susanna Camusso et Annamaria Furlan, les Secrétaires généraux des 3 syndicats italiens UIL, CGIL et CISL.

La conférénce de presse suit un Sommet Social Tripartite avec les employeurs et les syndicats, organisé par le Premier Ministre italien Gentiloni, avec les Présidents UE Juncker et Tusk, les Commissaires Dombrovskis et Thyssen, les Premiers Ministres maltais, suédois et estonien. Une déclaration conjointe entre syndicats et employeurs sur l’avenir de l’Europe sera présentée au Sommet.  Le Sommet social tripartite aura lieu de 15h30 à 17h00 au QG du Premier Ministre italien, Palazzo ChigiPiazza Colonna, 370, Rome.

Un Sommet syndical avec les leaders syndicaux italiens au niveau national, sectoriel et régional des 3 organisations italiennes, dont une délégation syndicale européenne de déroulera de 10h00 à 13h00 à l'Auditorium di via Rieti, Via Rieti 13, Rome.

Les syndicalistes européens qui participeront au Sommet syndical et au Sommet social tripartite sont: Luca Visentini, Katja Lehto-Komulainen et Rudy De Leeuw, Carmelo Barbagallo, Susanna Camusso, Annamaria Furlan (UIL, CIGL, CISL, Italie),  Josef Bugeja (GWU, Malte), Eva Nordmark (TCO, Suéde), Peep Peterson (EAKL, Estonie), Luc Triangle (IndustriAll) et Esther Lynch (CES).  

Le 25 mars, le Secrétaire général de la CES participera aux célèbrations du 60° anniversaire de la signature du Traité de Rome et à la signature de la déclaration de Rome qui aura lieu de 10h00 à 11h50 au Palazzo dei Conservatori, Campidoglio, Roma

Commenter cet article

smp 23/03/2017 14:47

Salut, comme l'article précédent sur Benoit Frachon, immense syndicaliste, alors que les travailleuses, les travailleurs et les couches populaires crèvent de pauvreté et de misère les Belin, Jouhaux européens festoient avec leurs bons amis capitalistes- sinécures et prébendes- patrons et politiques que n'auraient pas renier, en France, les Louis Renault modernes. Oui il est nécessaire de briser la CES donc l'U.E, donc le système qui pérennise l'exploitation et permets à des ''syndicalistes ouvriers'' de vendre sa sœur, son frère de lutte pour un plat de lentille. C'est ça la nudité de la trahison permanente! le chemin est long mais la victoire est au bout de ce chemin! amicalement rouge, mtn.