FACE au mouvement social TOUJOURS la même mise en scène médiatique et politique !

Publié le par FSC

Nous sommes entré dans une nouvelle phase de la réaction du système médiatique et politique face au mouvement des gilets jaunes.

Le temps semble en partie dépassé d'une présentation sympathique de leur action.

Et ce sont les mêmes forces qui se dressent pour défendre l'ordre établi, dans leur diversité récurrente; qu'on en juge avec leur montée au créneau :

Christophe CASTANER le ministre de l'intérieur

Il dénonce "la dérive totale du mouvement"


"On voit qu'on a une radicalisation avec des revendications qui ne sont plus cohérentes, qui vont dans tous les sens."

 

Bruno Le Maire :

Il dénonce "un certain nombre de dérives" au cours des mobilisations. Des actes parfois "homophobes, racistes, des violences et ce n’est pas acceptable",

Et il exclut tout geste en direction du mouvement

 

Laurent BERGER

secrétaire général de la CFDT

 

 s'inquiète de dérives au troisième jour de la mobilisation des «gilets jaunes» contre la hausse des prix des carburants, condamnant des «pratiques inquiétantes»

Et "qu'on soit obligé [d'être] d'accord avec ceux qui manifestent pour pouvoir passer, c'est une forme de totalitarisme qui n'est pas acceptable»

Et les casseurs entrent en scène

Et , Ho hasard, au même moment les casseurs entrent en jeu et on signale sur la 2, images à l'appui l'incendie dans la nuit des automates de péage de Virsac en Gironde, point fort des blocages, tandis que BFM-TV comme d'habitude tourne en boucle sur les dégâts.

 

Le mouvement syndical sait depuis longtemps quels arguments utilisent les chiens de garde de l'ordre bourgeois et comment ils sont devenus experts dans l'instrumentalisation de la violence aveugle pour discréditer auprès de l'opinion TOUT mouvement qui conteste leurs intérêts et leur domination.

Et préparer/ aggraver la répression !

C'est donc une préoccupation qui doit accompagner la construction et le déploiement de toute authentique résistance populaire. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :